Ucad: le récit glaçant de l’étudiant de Pastef poignardé

Views: 49
Votre PUB ici

Mohamed Thiam a frôlé la mort. Cet étudiant de 23 ans de l’Université Cheikh Anta Diop (UCAD) de Dakar a été agressé dans sa chambre par arme blanche. Il se remet peu à peu de ses blessures.

Dans les colonnes de L’Observateur de ce mardi, il est revenu sur son agression en détaillant les faits, en désignant ses bourreaux et en donnant leur mobile.
Les faits se sont déroulés jeudi dernier, au lendemain du concert de casseroles initié par Ousmane Sonko pour manifester contre le régime de Macky Sall. Mohamed Thiam est formel : il a été agressé par des membres du Mouvement des élèves et étudiants républicains (MEER).

Il rembobine : «Ils m’ont trouvé dans ma chambre, vers 7 heures du matin et ont défoncé la porte. J’étais avec mon voisin de chambre, ils nous ont surpris, nous nous sommes battus, mais ils ont d’abord neutralisé mon voisin avant de s’en prendre à moi.»

Le jeune militant de Pastef révèle avoir reçu «huit coups de couteau» : «six à la jambe, un à la main droite et un autre à l’épaule», détaille-t-il. Avant d’ajouter : «Ils m’ont également donné des coups de pied sur les côtes.»

Mohamed Thiam assure connaître ses agresseurs présumés. «Ils étaient quatre, l’un d’entre eux fait partie de ceux qui m’ont accueilli et aidé à me loger à mon arrivée à l’université. Donc, je les connais très bien, ils sont à l’université depuis longtemps. (…) Avant cela (l’agression), j’avais déjà reçu des menaces. Tout ce qu’ils me reprochent, c’est d’être un membre actif et engagé de Pastef.»

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *