les Saltimbanques recalés au Palais

Views: 54
Votre PUB ici

il y’a des Lions qui nous mettent du baume au cœur dans ce contexte électoral anxiogène et conflictogène. Les sénégalais ressentent la sincérité et l’engagement sur le terrain, de la bande de Sadio Mané, la détermination à rendre les sénégalais heureux le temps d’une Can, dans un pays tenu en haleine par l’inconfort politique. Les lions de la Téranga n’ont pas le masque du faux lion comme celui porté sur l’autre terrain politique où les acteurs veulent définir les règles du jeu au cours de chaque match. La méthode de l’escroc politique notoirement connu au pays de Kocc Barma. Un match qui se joue sur la touche car les partants jouent le rôle du coach . Du Macky Sall sans Macky, du Sonko sans Sonko et des non partants décidément partants.
Venons en avec certains recalés « spoliés » !
En si peu de temps, certains candidats « sans-gênes » recalés par le conseil constitutionnel pour défaut de parrainages, abandonnent subitement les principes et les convictions républicaines qui motivaient toutes les candidatures à cette élection présidentielle. Participer vaille que vaille à ses élections présidentielles a provoqué un renoncement de certaines convictions politiques comme s’ils étaient certains de l’ emporter haut là main. Désormais certains « spoliés » sont passés d’escrocs aux yeux de l’opinion publique, parce qu’ils s’en ouvrent aujourd’hui au président Sall, le « marionnettiste » du jeu politique, dénonçaient ils à cause de ses « coudes » préjudiciables au bon fonctionnement de la République.
Heureusement, tous les membres du collectif des spoliés ne jugent pas utiles de s’inviter au palais pour écouter un président usé par la ruse politique adepte de compromissions politiques peu prometteuses.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *