Litige foncier : le maire de Sindia en garde à vue

Views: 218
Votre PUB ici

Dans une de nos précédentes livraisons, Le Témoin annonçait, en exclusivité, une grosse arnaque foncière orchestrée par le maire de Sindia, Thierno Diagne. Une escroquerie qui portait sur 1,7 milliards de francs CFA au préjudice de la Fondation Sonatel et qui avait fait l’objet d’une enquête de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC). Engagé dans la bataille des locales comme tête de liste communale de la coalition Benno Bokk Yakaar de Sindia, les autorités s’étaient bouché les oreilles et avaient fermé les yeux sur le scandale. Réélu à la tête de son Conseil municipal, l’ancien responsable socialiste est l’une des premières victimes de la levée du coude présidentiel sur certains dossiers.

En effet, lors de la dernière rentrée des Cours et Tribunaux, le premier magistrat du pays, devant les cas récurrents de spoliation foncière, avait juré la main sur le cœur, qu’il ne protégerait plus personne. Dans une dynamique de renouveau depuis le sacre continental des «Lions» et l’inauguration en grande pompe du stade Me Abdoulaye Wade de Diamnadio qui l’ont, un tantinet, réconcilié avec sa jeunesse, Macky Sall, a également cru bon de redorer le blason de notre justice malmenée ces derniers temps de toutes parts, en la laissant faire et prendre ses responsabilités. Et Thierno Diagne dont la supercherie avait été découverte par une notaire basée dans la station touristique de Saly Portugal en paie aujourd’hui les frais. Nous y reviendrons plus largement.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *