Révision de l’article 87 : Abdou Bara Dolli Mbacké s’oppose

Views: 129
Votre PUB ici

Parmi les voix qui désapprouvent la révision constitutionnelle de l’article 87, il y a celle de Cheikh Abdou Bara Dolli Mbacké, député à l’Assemblée nationale et vice-président du groupe parlementaire Démocratie- Liberté et candidat à la présidentielle de 2024. « Ce lundi 17 juillet, l’Assemblée nationale risque de nous faire valoir le syndrome de 1962.

La révision constitutionnelle de l’article 87 est un recul démocratique. L’Assemblée nationale ne peut être dissoute qu’après deux ans, nous dit la Constitution, et nous voici aujourd’hui pour le simple désir du président Macky Sall, des députés élus par le peuple sénégalais se voient privés de leurs mandats pour des calculs purement politiciens, nous condamnons fermement cette forfaiture antidémocratique de l’exécutif sur le législatif », a dénoncé le député.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *