Tension sur le kérosène à l’Aibd : Gladima s’en prend à Smcady et aux fournisseurs

Views: 270
Votre PUB ici

La note de la Smcady annonçant l’indisponibilité du kérosène a mis la ministre du Pétrole et des énergies dans tous ses états. Au-delà des assurances qu’elle a faites hier, lors de sa conférence de presse, Sophie Gladima a dit ses quatre vérités à la Smcady, mais aussi à Ola Energy. Une réunion tendue avec les acteurs, souffle-t-on.

L’improvisation du point de presse suggérait la tension de Sophie Gladima. C’est dans la matinée même que les journalistes ont été invité à couvrir la sortie de la ministre du Pétrole et des énergies à 11h. Avec cette chanson sur le hub aérien de l’Aibd et de Air Sénégal, et les répercussions sur le trafic, il fallait vite éteindre le feu du kérosène. Et la notice de la Société de manutention de carburant aviation (Smcady) indiquant l’indisponibilité du jet à partir de ce mercredi, et pendant deux semaines, a été amère. « La denrée est disponible en quantité suffisante à l’aéroport international Blaise-Diagne. Nous devons rassurer, ici et à l’international. Une fois qu’elle sera levée, les compagnies aériennes vont se ravitailler », a déclaré la ministre du Pétrole et des énergies.

« La Société de manutention de carburant aviation a passé une commande qu’elle a tardé à réceptionner. Elle a voulu alerter mais elle est allée trop loin », a-t-elle fustigé. L’angle du gouvernement, c’est de rassurer. « La situation est très tendue, mais nous ne sommes pas en rupture. J’ai rencontré à ce sujet le Groupement professionnel de l’industrie du pétrole au Sénégal (GPP) », a souligné le ministre. « Nous pensons qu’aujourd’hui, on ne devrait jamais avoir de pénurie en l’état actuel de la situation, mais on ne sait pas d’ici quelque temps », a relativisé Sophie Gladima.

Khassimou Dia : « On est en train de gérer une situation inédite »
Mais sur cette question de pénurie de kérosène, le ministère du Pétrole et celui des transports aériens sont-ils sur la même ligne ? S’exprimant hier en marge de la cérémonie de remise de financement à des entreprises du secteur aéroportuaire, le directeur des Transports aériens, Khassimou Dia, a, à son tour, assuré que des dispositions étaient en train d’être prises afin de réduire les effets liés au manque de kérosène dans les aéroports. « On est en train de gérer une situation inédite. Notre rôle est d’être proactif pour empêcher les crises d’arriver, mais quand elles arrivent nous essayons d’en limiter l’impact sur les différents acteurs. C’est ce que nous sommes en train de faire », a dit M. Dia.

Le directeur des Transports aériens a ajouté tout de même que les autorités sénégalaises ont pris toutes les mesures « utiles et nécessaires » afin de trouver des « solutions d’urgence » pour faire face aux difficultés d’approvisionnement en kérosène liées à la guerre en Ukraine. Cette déclaration sous-entend quand même qu’il y a un manque. Or, Sophie Gladima est formelle que le produit existe en quantité et en qualité.

Fodé Bakary CAMARA

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *