Recrutement des mercenaires : Dakar désarme l’ambassadeur d’Ukraine

Views: 56
Votre PUB ici

36 Sénégalais avaient répondu à l’appel de Kiev, qui cherche des volontaires pour affronter l’Armée russe. L’appel à candidatures publié sur la page Facebook de l’ambassade d’Ukraine, a mis en colère le ministère des Affaires étrangères, qui a rencontré le diplôme ukrainien pour lui demander la note. Chose faite !

Par Ousmane SOW – Au départ, cela ressemblait à une blague. Au bout de quel­ques heures, l’affaire était devenue virale sur les réseaux et page Facebook de l’ambassade d’Ukraine à Dakar. Au moins 36 Sénégalais avaient répondu favorablement à l’appel de l’ambassade de Kiev à Dakar, qui cherchait des volontaires pour affronter l’Armée russe qui multiplie ses bombardements dans plusieurs villes. Et les profils étaient en procédure de sélection jusqu’à la réaction «outrée» du ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, qui a déchiré l’appel à candidatures.
La cheffe de la diplomatie sénégalaise a adressé «une lettre de protestation à l’ambassadeur et demandé le retrait de l’appel sur la page Facebook de l’ambassade de la République d’Ukraine à Dakar…» Et elle ne cache pas son étonnement : «Le ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur a appris, avec étonnement, la publication, ce 3 mars 2022, sur la page Face­book de l’ambassade de la République d’Ukraine à Dakar, d’un appel aux citoyens étrangers, à venir en aide à l’Ukraine avec, à l’appui, un formulaire d’inscription.» Dans le même sillage, elle a rencontré Yurii Pyvovarov, ambassadeur d’Ukraine au Sénégal, dans ses bureaux, «aux fins de vérification et d’authentification de cette publication». Bien sûr, l’ambassadeur a effectivement con­firmé l’existence de l’appel et l’inscription de 36 candidats volontaires.

L’appel retiré
Face à cette situation, le Maese ne s’est pas embarrassé de formules diplomatiques pour dénoncer cette procédure. «Au regard de la gravité de tels faits, le ministère a officiellement notifié, au nom du gouvernement de la République du Sénégal, une note verbale de protestation condamnant fermement cette pratique qui constitue une violation flagrante de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques, notamment en ce qui concerne l’obligation de res­pect des lois et règlements de l’Etat accréditaire.» Aïssata Tall Sall invite «instamment l’ambassade à retirer, immédiatement, l’appel sus-indiqué et cesser, sans délai, toute procédure d’enrôlement de personnes de nationalité sénégalaise ou étrangère, à partir du territoire sénégalais». Sinon, le ministère des Affaires étrangères «se réserve le droit de prendre toute décision qu’appelle la situation». Il n’oublie pas de rappeler que «le recrutement de volontaires, mercenaires ou combattants étrangers sur le territoire sénégalais est illégal et passible des peines prévues par la loi».
Plus tard, la note a été évidemment retirée de la page Facebook de l’ambassade d’Ukraine à Dakar, qui couvre tous les pays de l’Afrique de l’Ouest. Depuis le début du conflit, le représentant de Kiev à Dakar est très combattif pour dénoncer «l’agression russe» contre son pays. Lors de l’Assemblée générale de l’Onu tenue mercredi, qui a condamné la guerre «déclarée en Ukraine» par la Russie, le Sé­né­gal s’est abstenu au moment du vote réitérant sa posture de non-aligné.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *