Oustaz Hady NIASS : «si on laisse le pays avec les politiciens, ils vont le brûler»

Views: 28
Votre PUB ici

Les discours et certains propos venant des responsables politiques ces derniers temps ne laissent pas indifférent Oustaz Hady Niass. C’est depuis La Mecque, plus précisément le jour d’Arafat que le célèbre prêcheur de WalfTv et Walf Fm a tenu à attirer l’attention des populations sur ce qu’il considère comme un danger qui risque de saper la stabilité du Sénégal. «Si nous ne faisons pas attention et nous laissons le pays avec les politiciens, ils vont le brûler. C’est à ce ni- veau seulement que nous avons un problème au Séné- gal. Mais aussi les réseaux sociaux.

Et nous devons tous, nous lever pour faire face. Les politiciens ne font même pas 1 % dans ce pays. Mais avec leur discours et leur manière de faire, si on les laisse avec une allumette et le pétrole dé- couvert au Sénégal, ils peu- vent brûler ce pays. Nous devons faire attention, beaucoup même. Ce qui s’est passé à Lybie, en Somalie, au Burkina Faso et en Guinée, est un exemple patent. Et cela doit nous servir de leçon», alerte le prêcheur.

Pour ce dernier, il y a beau- coup d’agitations dans le pays. Il soutient que des personnes malintentionnées vont jusqu’à même se cacher derrière la religion pour tenter de brûler le pays mais Dieu ne les laissera pas faire. «Le Sénégal est un pays particulier. Le dialogue islamo-chrétien est une réalité dans ce pays. Chaque communauté voue un respect immense envers l’autre. Cela n’existe qu’au Sénégal.

La preuve, pendant les fêtes, il est difficile de distinguer qui est musulman et qui est chrétien», estime Oustaz Hady Niass. Et de poursuivre : «La Tabaski, les musulmans partagent la viande avec les chrétiens. Les Pâques, les chrétiens font la même chose en distribuant du «Ngalax» aux musulmans. Mieux encore dans les mai- sons, entre amis ou voisins, les musulmans vont jusqu’à même donner le prénom de leurs fils à des amis chrétiens et ces derniers font autant. Cela prouve que personne ne peut passer par un musulman ou un chrétien pour brûler ce pays».

Le religieux affirme que des malintentionnés veulent aussi utiliser la découverte du pétrole et les confréries pour déstabiliser le pays. D’après lui, ils ont échoué également. «Ils ont tenté aussi de passer entre les confréries pour diviser les populations avec des discours qui dépassent l’entendement dans les réseaux sociaux. Mal- heureusement pour eux, en tenant ces discours c’est leur propre entourage même qui les recadrent». D’après Oustaz Hady Niass, ce qui unit les confréries est plus fort que ce qui les sépare. «Que les populations soient rassurées de ce côté. Les aînés ont déjà semé les germes de l’union et de la paix. Donc ces pyromanes n’y pourront rien. Ce pays nous appartient. Personne ne peut dissocier les confréries. Il y a aucune différence entre Niassène, Mouride, Khadre, Tidiane et Layène», soutient Outaz Hady Niass. Qui se désole aussi des propos ethnicistes dans le landerneau politique. «Là aussi, c’est peine perdue. Ils n’y pourront rien. Car, le cousinage à plaisanterie e st là pour contrer leurs complots mesquins», conclut-il.

Samba BARRY

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *