Ngouda Mboup : « Le problème de l’indépendance de la justice c’est le ministère de la justice. »

Views: 29
Votre PUB ici

L’habitude n’est pas encore prise au Sénégal d’envisager les questions d’organisation ou de fonctionnement de la justice sous l’angle constitutionnel.

Le statut des magistrats et l’organisation judiciaire continuent à être étudiés sous le seul angle du droit judiciaire.

Les réformes pour l’indépendance de la justice doivent être un processus de tous les jours.

L’union des magistrats sénégalais a déjà proposé des réformes consolidées depuis 2018 mais complètement ignorées par le pouvoir executif par manque de volonté politique.

Le problème de l’indépendance de la justice c’est le ministère de la justice.

Le statut constitutionnel du parquet doit être posé et ses réformes engagées.

Les relations entre le parquet et le ministère de la justice doivent être repensées.

Le maintien, la suppression ou la transformation du ministère de la justice doit être débattu.

Le Code pénal et le Code de procédure pénale contiennent de nombreuses dispositions qui ont une constitutionnalité douteuse.

Il nous faut un juge de la detention et des libertés.

Le débat sur l’amélioration du fonctionnement de la justice fait partie du débat d’intérêt général.

Même quand on tourne la tête vers Dieu c’est pour y chercher du Droit.

Rendre la justice est un acte de piété, disait le juge Keba MBAYE.

Le Juge Souleymane TELIKO a rappelé qu’il existe une « ultime audience ».

Par Ngouda Mboup

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *