Macky, roi des clins d’œil aux jeunes

Views: 24
Votre PUB ici

Depuis le mois de mars 2021, le président ne cesse de multiplier les initiatives à l’endroit de cette couche désœuvrée, en proie à de nombreux actes de désespérance

La conquête des jeunes se poursuit. La jeunesse, une couche en direction de laquelle le président de la République ne rate aucune occasion pour faire un clin d’œil. C’était encore le cas hier mercredi 06 avril 2022 lors du Conseil des ministres. Macky Sall a une fois de plus marqué son soutien aux jeunes, magnifié « la force de la détermination » de ces derniers dans la valorisation du capital humain national et la réalisation de son « ambition pour un Sénégal émergent à l’horizon 2035. »

Macky est-il devenu le roi du clin d’œil envers les jeunes ? Tout porterait à l’indiquer. Lors du Conseil des ministres d’hier, le chef de l’Etat a expliqué qu’il a voulu, par sa présence lors du lancement de la semaine départementale de la jeunesse, marquer davantage son soutien aux jeunes, magnifier « la force de leur détermination » dans la valorisation du capital humain national et la réalisation de « notre ambition pour un Sénégal émergent à l’horizon 2035. »

Poursuivant, il a demandé à son gouvernement d’assurer, dès lors, l’organisation régulière des semaines de la jeunesse « qui demeurent des moments populaires d’échanges, de communication et d’évaluation des politiques en faveur des jeunes. » « Le Chef de l’Etat souligne, dans ce sens, l’importance de consolider le triptyque «Formation, Entreprenariat et Emploi», comme socle de la stratégie de promotion des jeunes. Le Président de la République rappelle, à cet égard, l’impératif d’assurer un suivi de proximité de la territorialisation (dans les départements et communes) du programme d’urgence « XËYU NDAW ÑI» dont les premiers résultats sont très satisfaisants : 62334 emplois créés sur 65000 prévus, soit un taux de près de 96 %, compte non tenu du recrutement de 20.000 emplois supplémentaires planifié en 2022.

Le chef de l’Etat signale l’impératif d’assurer un fonctionnement optimal des Pôles Emploi et Entreprenariat des jeunes, avec la montée en puissance des équipes de l’ANPEJ, du 3FPT et de la DER/FJ, ainsi que le déploiement d’une communication adaptée aux cibles. Le président de la République indique, par ailleurs, la nécessité de renforcer la formation civique des jeunes à travers les curricula de formation et l’intensification des actions du Service civique national rénové. Le chef de l’Etat invite, dans la même dynamique, le ministre de la Jeunesse à assurer un suivi spécial de la mise en œuvre du programme de réalisation des Maisons de la Jeunesse et de la Citoyenneté, espaces modernes d’éducation citoyenne et de promotion de la vie associative », informe le communiqué du Conseil des ministres.

Toujours au ministre de la Jeunesse, le président de la République a demandé de veiller à la consolidation de l’organisation et du fonctionnement du Conseil national de la Jeunesse, une structure qui doit être renforcée à tous les échelons (national, régional, départemental, arrondissement, communal). Last but not least, et s’agissant toujours de la couche décidément choyée de la jeunesse, le chef de l’Etat a invité le Gouvernement à examiner les voies et moyens de « faciliter l’accès des jeunes au foncier, notamment, agricole ; mettre en place un guichet spécial «accès des jeunes au logement» dans le cadre du projet «100.000 logements» à déployer dans les départements ; développer un programme national de valorisation des cultures urbaines ; amplifier avec l’écosystème numérique, le soutien de l’Etat aux Startups initiées par les jeunes. »

Macky Sall disposé à étancher la soif des jeunes…

Cet énième clin d’œil en direction de la jeunesse n’est que le dernier en date d’une série d’actes s’inscrivant dans le cadre d’une véritable offensive de charme. Depuis le mois de mars 2021, le Président ne cesse de multiplier les initiatives à l’endroit de cette couche désœuvrée, en proie à de nombreux actes de désespérance.

Au lendemain des manifestations meurtrières de mars 2021, il avait annoncé le recrutement de 65 000 jeunes dans un très court terme. Et ce, sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres. Mieux, dans son traditionnel discours à la Nation prononcé le 3 avril 2021 à la veille de la célébration du 61ème anniversaire de l’accession de son pays à la souveraineté internationale, Macky Sall avait souligné la nécessité, « en raison de la crise économique », de donner un « nouvel élan » à la lutte contre le chômage des jeunes.

Dans la foulée, il avait évoqué des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards de F CFA au moins sur trois ans, dont 150 milliards durant l’année 2021, au recrutement de 65 000 jeunes sur l’ensemble du territoire national dès le mois de mai 2021. Des jeunes qui devaient être employés dans les activités d’éducation, de reforestation, de reboisement, d’hygiène publique, de sécurité, d’entretien routier et de pavage des villes, entre autres. La fête de l’indépendance, édition 2021, devait, soutenait-il, marquer un nouveau point de départ, de nouvelles réponses aux besoins des jeunes, dans les domaines de l’éducation, de la formation, de l’emploi, du financement de projets et du soutien à l’entreprenariat. Dans ce cadre, il signalait, que le gouvernement allait mettre en place un « Programme d’urgence pour l’emploi et l’insertion socioéconomique des jeunes qui sera issu du Conseil présidentiel prévu le 22 avril. » Selon M. Sall, « par souci d’équité territoriale et de simplification des procédures, un guichet unique sera installé dans chacun de nos 45 départements ».

A l’en croire, dénommé « Pôle-emploi et entreprenariat pour les jeunes et les femmes », il servira de « cadre d’accueil, de conseil et de financement des porteurs de projets ». Le président Macky Sall informait dans ce cadre que la Délégation générale à l’Entreprenariat Rapide des Femmes et des Jeunes (DER) /Fj, l’Agence Nationale pour la promotion de l’emploi des jeunes (ANPEJ), l’Agence de développement et d’encadrement des petites et moyennes entreprises (ADEPME), le Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP) « seront représentés dans chaque guichet unique afin d’apporter aux projets l’expertise, le financement et le suivi nécessaires ». Il ajoutait qu’« un quota spécial sera réservé au recrutement de 5 000 enseignants pour le préscolaire, le primaire, le moyen et le secondaire, y compris les daaras modernes et l’enseignement arabe ».

Pour réussir cette politique de l’emploi, Macky Sall disait compter sur le soutien du secteur privé qu’il appelait« à se joindre à cette dynamique nationale ». Mieux, « le gouvernement proposera l’extension de la Convention Etat-employeurs à la filière de l’agriculture et de l’agrobusiness, pour un objectif de 15 mille emplois à créer, afin de soutenir nos efforts d’autosuffisance alimentaire et de transformation des produits locaux ». Pour accompagner cette dynamique, l’allocation de l’Etat à la Convention devait passer d’un à quinze milliards de F CFA ».

Par ailleurs, le président de la République annonçait l’inauguration, au mois de mai 2021, du Data center de Diamniadio. Selon lui, « c’est une grande révolution pour la souveraineté digitale de notre pays qui disposera pour la première fois de sa propre structure de stockage de données numériques ». Surtout que ledit centre « favorisera l’éclosion dans l’économie numérique de plus de 4 600 entreprises, et la génération de plus de 15 700 emplois, dont 720 directs ». Lors de ses discours du 31 décembre 2021 et celui du 3 avril 2022, le président Macky Sall a encore fait des clins d’œil à la jeunesse. Une façon sans doute de montrer à cette couche qu’elle compte énormément pour lui… surtout en perspective des élections législatives de juillet prochain et aussi, qui sait, de la mère des batailles c’est-à-dire de la présidentielle de 2024 !

Mor FALL 

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *