les sages de Pastef prennent date et sonnent la mobilisation

Views: 70
Votre PUB ici

Après le mouvement des jeunes, des femmes, des cadres, et des enseignants, celui des anciens (90 à 55 ans) dénommé ‘’Magi Pastef’’ a vu le jour ce mercredi 24 août 2022. La cérémonie de lancement a été présidée par le président du parti les Patriotes africains du Sénégal pour le travail, l’éthique et la fraternité (Pastef), Ousmane Sonko. Qui a été chaudement accueilli à son arrivée à 16h49. Mais, c’est l’apothéose quand le Doyen Alla Kane fixera le cap. « L’objectif est de faire élire le président de Pastef, Ousmane Sonko, dès le premier tour » de la présidentielle 2024.

« Pastef-Sonko-Président », scandera-t-il. Poursuivant, il justifiera ainsi son engagement politique : « On nous demande souvent qu’est-ce qu’on (3e âge) fait dans la politique ? On nous dit que notre place est à la mosquée ou chez nous. Nous, on a choisi de faire de la politique. Qu’est-ce que la politique ? C’est s’engager pour aider son pays à être sur les bons rails. C’est ainsi qu’on a choisi d’être derrière Ousmane Sonko, le président de Pastef / Les Patriotes. »
Selon lui, le « coût de la vie », la polémique née de la reconstruction de l’hôpital de Le Dantec, les « problèmes de la Santé », entre autres, sont dus à « une mauvaise politique » attribuée au régime du président Macky Sall en place.
S’adressant aux jeunes dans le cadre de l’objectif fixé, il les invitera à rester vigilants contre « toute tentative » visant à écarter leur leader de la course vers le scrutin présidentiel. « Ils nous trouveront en face », ont répondu ces derniers.

Auparavant, faisant la genèse du mouvement, Mayagué Mbaye, le coordonnateur du Comité d’initiatives de Pastef / Les Patriotes, rappellera qu’ils ont déjà organisé des marches après l’invalidation jugée illégale de la liste nationale de Yewwi Askan Wi (YAW) dirigée par le même Ousmane Sonko.
Il ajoutera que leur rôle sera de « transmettre leurs expériences » aux jeunes en plus de les « orienter » et de les « guider » dans le cadre de la massification du parti créé en 2014. Magi Pastef entend s’investir également sur le terrain dès le mois de septembre prochain.

Au nom des femmes, Adja Aïda Ndiaye, animant la section féminine de Magui Pastef, s’engagera à mener le combat. Des délégations ont quitté différents départements du pays, et la diaspora pour participer à l’événement.
« C’est un grand jour pour nous. Pastef a besoin de ses anciens. Certains ont fait 600 km, d’autres ont pris un billet d’avion pour participer à cet événement. Le mouvement n’a pas démarré aujourd’hui. Les anciens abattent déjà un travail important au sein du parti », appréciera Ousmane Sonko. L’opposant s’est engagé, de son côté, à ne pas décevoir leurs attentes.

Dié BA

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *