Les pays convoquent les ambassadeurs de Suède pour protester contre les mauvaises actions sur Coran

Views: 175
Votre PUB ici

Les ambassadeurs de Suède ont été convoqués dans divers pays à la suite d’un deuxième événement organisé pour profaner le Coran, le livre saint de l’islam, qui s’est tenu en Suède.

Les condamnations et les mouvements sont intervenus à la suite d’une manifestation qui s’est tenue jeudi à Stockholm où des manifestants ont donné des coups de pied et partiellement endommagé un livre qu’ils ont qualifié de Coran.

Des manifestants à Stockholm n’ont pas brûlé le Coran comme ils avaient initialement menacé de le faire, mais l’événement a tout de même déclenché l’action de plusieurs pays à majorité musulmane.

Plus tôt jeudi, l’ambassade de Suède dans le centre de Bagdad a été incendiée.

L’événement à Stockholm a été planifié par Salwan Momika, un réfugié irakien chrétien de 37 ans en Suède, qui a également brûlé des pages d’un Coran le 28 juin.

Voici quelques-unes des réactions en réponse aux derniers événements :

Irak
L’Irak a expulsé jeudi l’ambassadeur de Suède dans le pays. Le Premier ministre irakien Mohammed Shia al-Sudani a également rappelé le chargé d’affaires de son pays en Suède et suspendu le permis de travail de la société de télécommunications suédoise Ericsson sur le sol irakien.

Le ministère irakien des Affaires étrangères a également condamné l’attaque contre l’ambassade de Suède et a déclaré qu’il romprait les relations diplomatiques avec la Suède si un tel incident devait se reproduire.

Qatar
Le Qatar a convoqué l’ambassadeur de Suède tôt vendredi, lui remettant une note de protestation sur les événements de Stockholm.

Le ministère qatari des Affaires étrangères a déclaré dans un communiqué que les autorités suédoises devraient prendre “toutes les mesures nécessaires pour mettre fin à ces actes honteux”.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *