Les oppositions outrées par les propos d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés

Views: 427
Votre PUB ici

Les réactions, outrées pour la plupart, continuent de se multiplier après les déclarations chocs d’Emmanuel Macron sur les non-vaccinés dans un entretien accordé au journal Le Parisien. De l’extrême droite à l’extrême gauche, les condamnations sont unanimes et, dans la majorité, on se fait discret.

« Inouï, scandaleux, consternant, cynique, cruel »… Les candidats à l’élection présidentielle ne manquent pas d’adjectifs pour condamner les propos d’Emmanuel Macron, à l’image de Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national : « Pas les contraindre, ça a été le choix du président. Maintenant, non seulement il les contraint, mais en plus il les insulte. Il est garant de la cohésion nationale et il a oublié cela. Et en faisant cela, il commet non seulement une faute politique, mais une faute morale. »

Un faux pas dans lequel comptent bien s’engouffrer les rivaux du chef de l’État, rapporte Aurélien Devernoix, du service politique de RFI. « Il faudra mettre fin à ce quinquennat du mépris, je veux y mettre fin. Je suis d’ailleurs la seule à pouvoir en terminer avec un président qui, visiblement, ne supporte plus les Français quand ils ne pensent pas comme lui », affirme Valérie Pécresse, candidate de la droite.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *