Les langues commencent à se délier

Views: 55
Votre PUB ici

Après les réajustements et rectifications de son article tendancieux par le Monde, les révélations fondées du très informé journaliste Adama Gaye sur les milliards du contribuable sénégalais versés à ces organes de presse français pour sponsoriser la forfaiture, les coups de gueules des journalistes prétendant avoir été « abusés » dans le cadre d’une réunion organisée après coup par certains de ces médias, le déséquilibre noté dans le traitement de l’article payé à prix d’or…l’affaire a donc été préparée et organisée par Gabrielle Kane, ancienne mannequin, femme à Tout faire du gouvernement Sall et, singulièrement du ministre de l’intérieur Antoine Diome, impliqué dans le complot depuis le début avec son épouse.

C’est donc la « demoiselle » Gabrielle, qui avait recueilli Adji Sarr la violée de/par la République lors de sa dernière fugue, qui a pris contact avec les organes français, fixé le lieu et l’heure et coatché la seule « arme » que pensent détenir le régime et son soutien français contre leur bête noire, Sonko. Le casting et les photos ont été faits par elle avant, certainement par une officine professionnelle chèrement payé par l’argent public, avant d’être remis aux médias français après l’interview.

Reste à répondre aux questions suivantes :- qui a casqué pour que des canards comme le Monde et Jeune Afrique placardent une banale affaire « privée » à la « Une » de leur parution et la sponsorise sur la version internet ?

– Combien a t’il réellement déboursé ?- Y’a t’il synchronisation entre les gouvernements sénégalais, français et les médias ?

– Si oui jusqu’où ?- Quel est le vrai projet derrière cette bourde journalistique motivée par une haine politique de plus en plus incontenable?

– Jusqu’où iront-ils dans une entreprise de liquidation dont tous les épisodes se sont soldés par un échec cuisant à ce jour ?- Où est la justice sénégalaise face à ce piétinement flagrant du secret de l’instruction et de l’institution judiciaire ?

1- Dans tous les cas, les médias français ont dévoilé leur vrai visage à la face du monde et de l’Afrique surtout. Et les articles de rattrapage en cours de rédaction n’y changeront rien.

2- la mémoire des 14 victimes de ce mensonge politique a été souillée par Jeune Afrique, le Monde et RFI qui expriment ainsi leur mépris pour les sénégalais et les africains, car ils ne se seraient jamais permis une telle attitude chez eux ;

3- l’état et la justice sénégalaise en sortent plus que jamais discrédités;

4- Dieu les enfonce tous les jours dans leur complot devenu sans issue;

5- pour tous ceux qui pensent qu’une coupe d’Afrique gagnée et un stade inauguré suffisaient à changer Macky Sall et ses basses méthodes , vous êtes servis.

Dr A. DIOP

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *