Les convocations à la date du « 3 », simple coïncidence ou fétichisme ?

Views: 45
Votre PUB ici

Ousmane Sonko, le chef de file du parti Pastef est convoqué le 3 novembre. Ousmane Sonko dont le nom de code policier est Oscar-Sierra sera devant le doyen des juges ce jeudi 3 novembre, après sa convocation du 3 mars 2021 qui avait charrié des morts, des blessés et des arrestations.
A rappeler que l’opposant radical est accusé de « viols suivis de menaces de mort » par la masseuse Adji Sarr alors qu’elle officiait au salon Sweet Beauté. «Nous avons souhaité être entendu dans le fond de cette affaire, parce que le pays doit souffler et passer à autre chose », a dit Ousmane Sonko à la veille de son face à face avec le magistrat instructeur. Il ajoute : « Je rassure tout le monde, demain j’irai répondre tranquillement. Je n’ai jamais refusé de répondre à la justice. Je suis allé répondre à la convocation qui datait du 3 mars 2021.

Ce matin, mon ami et frère Khalifa Sall me rappelait qu’il y a un fétichisme chez ces gens-là autour du chiffre 3 », fait-il remarquer, moqueur. «Moi, je ne suis pas un fétichiste, Khalifa Ababacar Sall non plus et je ne crois pas à ces histoires-là. Tous les jours se ressemblent et s’ils sont devins ou si des marabouts leur ont garanti que s’ils font les choses le 3, ils m’auront, ils se sont fourré le doigt dans l’œil parce qu’il ne se passera absolument rien », rassure le leader de Pastef. L’opposant rappelle que « lors de sa première convocation, la police et la gendarmerie avaient fait obstruction pour l’empêcher d’aller répondre au juge. « C’est ce qui avait provoqué les évènements tragiques et malheureux du mois de mars dernier.

Des échauffourées qui avaient coûté la vie à 14 Sénégalais sur la base de complot contre un opposant qu’ils craignent tous ». Il dit souhaiter d’ailleurs que ce dossier soit définitivement traité. Mais, s’empresse-t-il de dire que « c’est un dossier vide, absurde. Un complot ourdi au plus haut sommet de l’Etat et nous avons toutes les preuves. Nous allons donner très bientôt un certain nombre d’éléments. Mais, il est à noter que la convocation intervient au moment où nous avons entamé notre tournée au Sénégal pour aller à la rencontre des citoyens ».

Mamadou SALL

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *