la Farba-Bank ! Faites vos jeux…

Views: 16
Votre PUB ici

Ces messieurs et dames sont friqués. Ils puent l’argent, on vous dit. A voir le train qu’ils mènent, ils sont le pognon. Dans les quartiers chics comme dans les pauvres hameaux à l’intérieur du pays, ils font étalage de leur opulence, tirant la langue à des miséreux à qui ils jettent avec le sourire racoleur des miettes de leur fortune douteuse. Alors que les uns peinent à voir un billet de 10.000 francs, eux comptent leurs milliards. Et on ne parle pas seulement de ceux de la Farba-Bank !

Vous en doutez ? Zappez toutes les chaines de télévisions et braquez vos yeux sur celle du ministre conseiller. Il n’est pas de ces patrons qui dorment mal pour cause de migraines et taraudés par les salaires de fin du mois, lui. Sa télé n’est pas celle qui est au sommet, mais c’est chez lui que se bousculent tous ces messieurs de la politique de la coalition présidentielle. Vous y avez vu hier Mame Mbaye Niang ? Bien entendu, le CNRA de Bab’s Diagne s’est bandé les yeux. Il faut payer pour faire passer sa parole à travers des émissions sponsorisées dites de campagne mais dédiées à la coalition du Chef dans lesquelles des messieurs et dames vendent du vent aux électeurs.

On y vante les réalisations du Chef, y procède à des poses de premières pierres, se fait généreux par des dons à des maternités, sponsorise des équipes de foot ou des mosquées. Les acteurs de cette belle comédie jouent leur vie. C’est la pérennité de leur jouissance des biens de l’Etat qui est en jeu. Tous, ministres, directeurs d’établissements publics, administrateurs d’agences dont certaines n’ont aucune utilité. Tous ces gens à la tête de l’appareil d’Etat sont en meetings, hors de leurs bureaux qu’ils ont désertés bien avant le coup d’envoi de la campagne électorale.

Pour une campagne déjà inégale, faut-il encore qu’ils procèdent à toute cette débauche financière ? L’enjeu est de taille face à ces vagues déferlantes au profit d’un candidat qui pourrait mettre fin à tous leurs privilèges. La consultation de ce dimanche aura comme arbitre la jeunesse ou les primo-votants. Sa particularité est également qu’elle se déroule un mois de juillet avec le retour d’élèves et étudiants à leurs terroirs. Faites vos jeux…
KACCOOR BI (LE TEMOIN)

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *