Gambie : Barrow met la pression sur le Cameroun

Views: 84
Votre PUB ici
Le Cameroun affronte la Gambie, ce samedi (17h), lors des quarts de finale de la CAN. Si les Lions Indomptables partent avec le statut de favoris, les Scorpions comptent bien piquer leurs hôtes pour réaliser l’authentique exploit de se hisser dans le dernier carré.
Le Cameroun rêve de remporter la CAN à la maison, la sixième de son histoire pour revenir à une longueur de l’Égypte et de ses sept étoiles. Pour cela, les Lions Indomptables, qui n’ont pas rencontré d’obstacles majeurs malgré un 8e de finale poussif face aux Comores (2-1), lundi, vont devoir se débarrasser de la sensation de cette compétition.
La Gambie très solide
Cette grosse surprise, c’est la Gambie. Alors que l’Algérie, le Ghana, le Nigeria ou encore la Côte d’Ivoire ont déjà tous pris la porte, la petite nation d’Afrique de l’Ouest reste toujours en lice pour un sacre improbable. Une «anomalie» sur le papier puisque les partenaires d’Ablie Jallow disputent la première CAN de leur histoire en cette 33e édition. Et pourtant, les hommes du fantasque Tom Saintfiet ont des arguments à faire valoir.
En effet, les Gambiens restent invaincus dans ce tournoi. Ils ont fait forte impression lors du premier tour en battant la Mauritanie (1-0), la Tunisie (1-0) et en accrochant le Mali (1-1). En 8es de finale, le pays aux 2,5 millions d’habitants a créé la surprise en sortant la Guinée (1-0). Une tactique bien rôdée, des grands gabarits et une faculté à faire la différence dans les moments cruciaux (un but à la 10e minute, deux buts dans le temps additionnel), les Scorpions savent piquer au bon moment.
M. Barrow – «s’il perdent, ce sera une véritable catastrophe pour eux»
Auteur de deux buts dans cette CAN, la vedette de l’équipe, Musa Barrow, est consciente du superbe parcours des siens. L’attaquant de Bologne pense que le meilleur est encore à venir. «Ce ne sera pas un match facile, mais en tant que joueur, on attend avec impatience ce genre de compétitions et de grands matchs» , a soutenu l’ancien joueur de l’Atalanta en conférence de presse.
L’attaquant gambien a habilement mis la pression sur le pays hôte à quelques heures de cette confrontation. «Nous n’avons rien à perdre et ils ont quelque chose à perdre parce qu’ils sont le pays hôte. S’ils perdent, ce sera une véritable catastrophe pour eux» , a poursuivi Barrow. Une alerte très sérieuse que le Cameroun ne devra clairement pas prendre à la légère. – Source: Maxifoot, https://www.maxifoot.fr/football/article-49718.htm#footref
Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *