Et ils ont leur presse, leurs organisations haut-parleurs, leur procureur, leurs larbins, leurs plumes de compagnie…

Views: 31
Votre PUB ici

Il y a ceux qui tiennent le drapeau national – qui ambitionnent d’avoir un drapeau fédéral panafricain – qui le défendent contre l’impérialisme français, UE, US, FMI, Banque mondiale, OMC…
Qui s’érigent en forteresse contre les pompiers pyromanes manipulateurs des sentiments ethniques, religieux, confrériques, régionalistes
Et il y a les autres qui disent « Si vous voulez que la Casamance intègre le Sénégal dans le cadre du développement, il faut voter la coalition Benno Bokk Yakaar » (Macky Sall, en campagne électorale à Sédhiou le 12 février 2019).
Ils considèrent les Casamançais comme des pintades, des lièvres et pigeons sur lesquels ils peuvent tirer des balles réelles impunément, régulièrement.
Ils stigmatisent, protègent et font la promotion des insulteurs des wolofs, des stigmatiseurs de la Casamance et des Casamançais.
Ils ont transformé la devise du Sénégal de « un peuple, un but, une foi » en « deux peuples, deux buts, deux fois ».
Et ils ont leur presse, leurs organisations haut-parleurs, leur procureur, leurs larbins, leurs plumes de compagnie…
Non au néocolonialisme !
Non à la 3e candidature illégale et illégitime !
REFUSONS !
RÉSISTONS !
LUTTONS !
ORGANIZE, DON’T AGONIZE!
RÉSISTANCE !
GMS,

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *