Breaking news

Des «lions», sans âme

Views: 55
Votre PUB ici

Les Three Lions trop forts, n’ont fait qu’une bouchée des Lions, affaiblis par les absences de Idrissa Gana Gueye (suspendu) et autre Cheikhou Kouyaté (blessé) au niveau du milieu de terrain.

L’Angleterre a facilement composté son ticket pour les quarts de finale de la coupe du monde Qatar2022 en s’imposant (3-0) devant le Sénégal hier, dimanche 4 décembre à Al Bayt stadium bondé de 65.985 spectateurs.

Les Three Lions trop forts, n’ont fait qu’une bouchée des Lions, affaiblis par les absences de Idrissa Gana Gueye (suspendu) et autre Cheikhou Kouyaté (blessé) au niveau du milieu de terrain.

Pourtant les poulains de Aliou Cissé se sont offerts de belles opportunités pour ouvrir le score. Mais Boulaye Dia et Ismaila Sarr, comme à leur habitude, ont encore vendangé les deux occasions. «Ils nous ont donné du fil à retordre au début du match», reconnaîtra d’ailleurs Henry Kane, auteur du deuxième but et homme de match en conférence de presse.

La chance se venge quand les opportunités ne sont pas exploitées, dit-on. Le Sénégal l’apprendra à ses dépens. Puisque l’Angleterre, elle, ne va pas trembler. Elle marque sur sa première occasion! Sur une transition rapide, Foden trouve Bellingham dans la profondeur sur la gauche. Le jeune anglais déborde et centre en retrait, où Henderson place un plat du pied dans le petit filet opposé. Une répétition du box to box à l’anglaise.

Mais surtout quelle insouciance de Bellingham ! Quel sang froid ! Et dire qu’il n’a que 19 ans et 158 jours. Il est le deuxième joueur de moins de vingt ans à démarrer un match à élimination directe d’un Mondial pour l’Angleterre, après Michael Owen (18 ans et 198 jours) contre l’Argentine en 1998.

Alors qu’on s’acheminait vers la mi-temps. Le Sénégal est encore pris au piège. Sur une contre-attaque éclaire, Bellingham trouve Phil Foden qui met sur orbite Kane. Le capitaine anglais fixe Edouard Mendy et d’une frappe à bout portant, bat pour la deuxième fois le portier des Lions. Le Sénégal est KO debout !

La bande à Kalidou Koulibaly regagne les vestiaires la tête basse. A la reprise, Aliou Cissé change trois joueurs (Ilmane Ndiaye, Pathe Ciss et Krépin Diatta). Sauf que rien, absolument rien ne changera dans le jeu des Lions qui étaient visiblement dépassés par la vivacité et l’efficacité clinique des anglais. Pire, Bamba Dieng, Pape Matar Sarr, Pape Guèye n’apporteront aucune plus-value dans le jeu. Au contraire !

Puisque la frayeur ne va pas quitter le camp de Lions, à l’image de cette frappe de 20 mètres de Henry Kane qui a failli surprendre Edouard Mendy. Le portier sénégalais finira par se plier face à Saka qui va reprendre victorieusement un centre de Phil Foden qui avait déposé Ismael Jakobs. La messe est dite.

Le Sénégal ne se relèvera pas. Dépourvus d’arguments techniques, tactiques voire athlétiques les Lions sans crocs finissent à abdiquer. A l’image de cette faute commise par Kalidou Koulibaly sur Henry Kane. Un geste d’énervement et de dépit qui vaudra au capitaine des Lions un carton jaune.

Le Sénégal quitte ainsi la compétition en 8èmes de finale avec deux victoires et deux défaites. La défense jadis imperméable a pris 7 buts. Quant à l’attaque, son ratio s’arrête à 5 buts. Soit un goalaverage de -2.

A noter que depuis sa victoire contre la France pour son entrée en lice en match d’ouverture de la coupe du monde Corée du Sud – Japon en 2002 (1-0), le Sénégal n’a plus rendu la moindre «clean sheet» en Coupe du monde (dix rencontres).

Sur le plan offensif aussi, on notera que les dix derniers buts du Sénégal en Coupe du monde ont été marqués par dix joueurs différents (contre son camp inclus), dont cinq cette année (son plus grand nombre de buteurs différents sur une édition).

Des statistiques qui tranchent d’avec le statut de l’équipe au ranking de la FIFA. C’est dire que Aliou Cissé a encore du boulot s’il veut converser le titre en 2024 en Côte d’Ivoire avant d’engager United2026.

Abdoulaye THIAM 

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *