Allez coach, comme d’habitude !

Views: 17
Votre PUB ici

Pour son troisième Mondial dont le deuxième sous ses habits de sélectionneur, Aliou Cissé voudra faire comme lors de ses deux dernières participations : Une victoire d’entrée.

Pour son troisième Mondial dont le deuxième sous ses habits de sélectionneur, Aliou Cissé voudra faire comme lors de ses deux dernières participations : Une victoire d’entrée. Ceci lui permettra de mieux maîtriser la suite de la compétition avec plus de tranquillité.

Aliou Cissé le sait, il sera pardonné de la manière avec laquelle la victoire sera acquise ce soir. L’essentiel est pour le «Sénégal du foot» de prendre les trois points lancent bien les «Lions» dans cette poule A très indécise. N’en déplaise à Johan Cruyff qui a défendu et argumenté durant sa vie de coach que «le résultat sans la manière est ennuyeux». L’ennui ne tue pas toujours. Il renforce parfois même la mentalité du sportif. Car battre les Pays-Bas sera déjà un grand coup qu’auront réussi Aliou Cissé et sa bande. Ce serait trop leur demander le cas échéant d’y mettre la manière. Il y a de ces matches qu’il faut plier sans trop se soucier de la manière. Surtout que les «Lions» seront très attendus et pris au sérieux. Avec leur titre de champions d’Afrique, ils ne pourront pas raser les murs en débarquant, comme ils l’ont fait en 2002 et en 2018. Alors il faudra tenir bons du début à la fin pour relever le défi.

Aliou Cissé l’a compris, le premier match d’une phase finale de Coupe du monde est très important. Lui qui a toujours remporté sa première sortie dans cette compétition. D’abord en 2002 contre la France (1-0) en tant que capitaine d’équipe. Puis en 2018 comme coach face à la Pologne (2-1). Sa survie dans cette compétition dépend beaucoup de cette rencontre contre l’équipe la plus redoutable de la poule A.

Aliou Cissé est conscient de ce qui l’attend. Luis Van Gaal est un grand maître tacticien qui a déjà fait ses preuves sur les bancs. Il faudra être prêt dans ce domaine pour lui tenir tête. Déjà son 3-5-2 qu’il manie à sa guise, pourrait etre un cadeau empoisonné face aux «Lions». Même si le coach des «Lions» rassure : «Nous avons rencontré des équipes qui jouent avec ce système. Nous avons eu à jouer contre le Zimbabwe de la même manière lors de la Can 2022.  C’était également le cas de la Guinée, du Malawi ou encore du Cap-Vert. Ce sont des systèmes que nous connaissons. Mais ce qui est important, c’est de nous focaliser sur nous, de ce que nous sommes capables de faire. A partir de là, je sais que tous les ingrédients seront réunis pour bien répondre à ces équipes qui jouent en bloc.»

Aliou Cissé le sait plus que tout le monde, l’ombre de Sadio Mané va planer dans ce match. Oui, son absence ne passera pas sous silence. Mais elle peut être vite rangée dans les oubliettes. Tout dépend du comportement de son équipe. Malgré les assurances données ça et là à l’occasion de ses rares sorties, seul le terrain pourra décider de la pertinence du débat sur l’absence du meilleur buteur du Sénégal. Blessé et forfait pour ce Mondial, Sadio Mané était très bien attendu dans cette compétition. Et au moment de faire leur première sortie dans ce tournoi, les «Lions» ne rassurent pas quant à la possibilité de faire oublier Sadio le temps de la compétition. Seul le terrain pourra aider à convaincre le «Sénégal du foot» que Sadio est grand, mais les autres joueurs ne sont pas petits.

Khalifa Ababacar GUEYE

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *