Décision du maire de Dakar-plateau de lui retirer les travaux de reconstruction du marché Sandaga ; les révélations de Ecotra

Views: 40
Votre PUB ici

Dans cet entretien accordé à ‘’SourceA’’ dans sa parution de ce mercredi, Saliou Pouye qui porte la parole de l’entreprise ‘’Eccotra’’ (à ne pas confondre avec la société Ecotra de l’homme d’affaires, Abdoulaye Sylla) est longuement revenu sur les nombreux obstacles qui empêchent toujours la reconstruction du marché Sandaga.

Du manque de plans architecturaux, au manque d’autorisation de construire, en passant par le non-versement des avances de démarrage des travaux, Saliou Pouye qui n’a rien laissé, s’est également prononcé sur les difficultés financières imputées à Eccotra ; les arguments de Alioune Ndoye pour résilier le contrat ; le refus catégorique du préfet de substituer l’entreprise ‘’Eccotra’’ à la société qui est arrivée troisième lors du dépouillement des offres…

Selon lui, «Ecotra n’a jamais reçu d’avance de démarrage et c’est l’entreprise qui a sorti ses propres moyens pour payer les gardiens qui sont là-bas». A l’en croire, «Alioune Ndoye a décidé de résilier le contrat en évoquant un retard dans l’exécution des travaux. Or, on n’a même pas d’autorisation de construire. Nous sommes en justice avec lui».

Saliou Pouye d’ajouter en ces termes : «quand le maire de Dakar-Plateau est allé voir le préfet, celui-ci lui a dit qu’il ne peut pas signer la résiliation. Il est parti voir la Direction centrale des Marchés publics (Dcmp) qui, à son tour, lui a dit niet».

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *