Contre-manifestation : les jeunes de Benno s’entredéchirent

Views: 28
Votre PUB ici

Pendant que l’opposition déroulait réussissant une belle mobilisation avec des discours de feu contre le régime, les sauvageons de la mouvance présidentielle ont encore montré leur immaturité. Appelés au siège de l’Apr pour une mobilisation, ils se sont mis à s’invectiver et à se battre comme des chiffonniers.

Les jeunes du Mouvement des étudiants et élèves républicains (Meer) et ceux de la Convergence des jeunesses républicaines (Cojer) se sont battus comme de vulgaires garnements. C’était vraiment lamentable. Si c’est sur eux que Macky Sall compte, c’est qu’il est cuit.

Une journaliste d’Iradio et Itv malmenée et insultée
Dans ce désordre, mêmes les journalistes ne seront pas épargnés. La preuve : une reporter d’Iradio et Itv sera brutalisée et insultée par un vigile. La scène s’est produite devant la porte de la salle où se trouvait Moussa Sow. La jeune reporter qui avait la main coincée, a interpellé le garde du corps mais elle n’a récolté en retour que des insultes. Elle a renvoyé l’insulte avant de recevoir un coup de cravache.

La médiation du député Bounama Sall
Après que la violence a éclaté, le député socialiste (BBY) Mame Bounama Sall, qui n’était pas du tout content, a tenté de jouer la médiation pour calmer les ardeurs. Il a été aperçu en aparté avec Moussa Sow. Sa tentative sera vaine puisque la tension restera vive.

Effrayée, une militante qui s’était présentée sur les lieux, en compagnie de son enfant, tente de prendre la fuite. Elle demandera aux vigiles de lui ouvrir le portail pour qu’elle puisse vider les lieux, son bébé dans ses bras. « Tu es une peureuse. Il ne t’arrivera rien, ici. Ne t’inquiète pas, reviens t’asseoir. J’ai l’habitude de venir ici », la rabrouera une de ses accompagnantes. La jeune maman cédera.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *