3e mandat : Macky Sall n’a pas à en (re)parler. Il doit juste respecter sa parole, déclare Thierno Bocoum

Views: 20
Votre PUB ici

Le débat récurrent sur l’éventuel troisième mandat de Macky Sall n’est pas du goût de Thierno Bocoum. Le leader de AGIR a jugé « dommage » ce discours, estimant que le principal concerné «n’a plus rien à dire sur ce sujet. Il doit juste respecter sa décision de ne plus se présenter». «Je trouve ce débat très dommage pour le Sénégal. En réalité, le fait de dire, le président doit se prononcer, mais sur quoi ? On peut se prononcer à sa place, parce qu’il s’est déjà (exprimé) sur le sujet. Tout le monde sait que l’intension était claire qu’il y aura pas de 3e mandat (…)

Est ce qu’on n’a pas assez de revenir sur les mêmes débats et les mêmes arguments. On est dans un cercle vicieux, ça ne bouge pas. Il faut qu’on soit sur les principes définitivement. Qu’on prenne des décisions», a soutenu Thierno Bocoum. Interrogé sur une éventuelle validation du 3e mandat de Macky Sall par le Conseil constitutionnel, M. Bocoum a répondu que la parole du président de la République a beaucoup plus d’importance que quoi que ce soit. Il suffit juste de la respecter. L’ancien député a rappelé que Macky Sall a été très clair sur la question du 3e mandat. 

« Vous savez pourquoi cette question me désole ? Je fais parti des jeunes du M23 qui se sont battus pour qu’il y ait des changements dans ce pays. Pour qu’on tourne une certaine page. Il y a eu énormément de morts sur la question du 3e mandat (…) Qu’on revienne sur ce débat dans le pays, c’est totalement indécent», a jugé Thierno Bocoum.  Avant d’ajouter : « le président Macky Sall n’a pas à en parler. Il en a déjà parler. Il a tout simplement à respecter sa parole. Parce que le respect de la parole donnée emporte sur le droit et la morale», estime M. Bocoum, invité de l’émission Grand Jury de la RFM ce dimanche.

Salif SAKHANOKHO

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *