Breaking news

Santé un accord signé entre le ministre Abdoulaye Diouf Sarr et l’alliance des syndicats autonomes de la santé (ASAS)

Views: 316
Votre PUB ici

Va-t-on vers la fin de la grève dans le secteur de la santé ? En tout cas, hier, une cérémonie de signature de convention s’est tenue hier au ministère de la Santé et a regroupé, entre autres, le ministre Abdoulaye Diouf Sarr et l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (ASAS). Il reste que la situation demeure confuse puisque la veille de la signature de cette convention, le dimanche 24 avril, le Collectif des travailleurs de la santé et de l’action sociale avait décrété une grève de deux jours pour ce mardi 26 avril et demain mercredi 27 avril.

Le dernier jour de grève va coïncider avec le jugement des 6 sages-femmes arrêtées dans le cadre de l’affaire Astou Sokhna au tribunal de Louga. Les syndicats appellent à une grande mobilisation pour soutenir leurs camarades. Le ministre de la Santé, qui a annoncé la signature de convention avec les syndicalistes sur sa page Facebook, révèle que le protocole signé avec l’Alliance des syndicats autonomes de la santé (ASAS) marque « notre accord sur les points importants de leur plate-forme ». Abdoulaye Diouf Sarr a profité de cette rencontre pour lancer un vibrant appel aux acteurs de la santé à se montrer disponibles face aux préoccupations des patients.

« Je profite de cette occasion liée à la signature de convention, pour lancer un appel au calme, à la sérénité et inviter tous les travailleurs de la santé et de l’action sociale à poursuivre le travail, à continuer aux côtés des malades et à demeurer surtout vigilants pour faire face à la situation », a dit Abdoulaye Diouf Sarr devant les acteurs de l’Alliance And Gueusseum et d’autres membres de son département ministériel. Le ministre de la Santé et de l’Action sociale a rappelé l’impératif de faire preuve de responsabilité et de mesure en adoptant une posture détachée de toute considération subjective tout en manifestant son soutien à ses collègues.

« Il est important de faire confiance à la justice. En ce moment précis, une frange de la population éprouve des difficultés dans le domaine de la santé. Nous avons le devoir et l’obligation d’y remédier », a indiqué le ministre Abdoulaye Diouf Sarr qui ne s’est pas empêché d’inviter le monde syndical, regroupé autour des questions sanitaires, à cesser la grève et engager avec le gouvernement les solutions pour un secteur sanitaire apaisé.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *