Sans surprise : Le parquet ne s’est pas opposé à la liberté provisoire des députés de la coalition BBY

Views: 57
Votre PUB ici

Mais, le juge correctionnel a refusé la liberté provisoire aux députés Biaye et Sall.

Le parquet a annoncé jeudi qu’il « s’en rapporte », en réponse à la demande de liberté provisoire des députés Boubacar Biaye, Mamadou Sall, ainsi que les autres personnes mises en cause dans l’affaire de trafic présumé de passeports diplomatiques, notamment El Hadj Diadji Kondé.
Le substitut du procureur près du Tribunal de grande instance (TGI), statuant en matière correctionnelle, a laissé au juge le soin de trancher en « s’en remettant » à sa sagesse. Il n’a pas manifesté son opposition à la requête de Me Ciré Clédor Ly.
Le maître des poursuites a en effet surpris plus d’un quand il a déclaré qu’il ne s’oppose pas à la demande de la défense. « Nous avons déposé une demande de liberté provisoire à laquelle le parquet ne s’est pas opposée. »
Mais, le juge correctionnel a refusé aujourd’hui la liberté provisoire aux députés Biaye et Sall, incarcérés depuis bientôt trois mois pour association de malfaiteurs, escroquerie, blanchiment de capitaux, faux et usage de faux sur des documents administratifs et faux en écritures publiques. Le procès va finalement se tenir le 7 avril prochain, a annoncé lors d’une brève audience, le président du Tribunal.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *