Par son discours Sonko a rendu le citoyen sénégalais imperméable à toutes les formes de conditionnement. Un changement radical dans les mentalités…

Views: 28
Votre PUB ici

Jamais dans l’histoire de ce pays, Dieu n’a donné une fortune si naturelle à un homme. Contrairement aux porteurs de songes creux, Ousmane Sonko peut se prévaloir le titre souvent affabulatoire d’homme du peuple. Ces foules, qui ont répondu massivement présentes, peuvent donner de leur temps, de leur argent et même de leur vie pour le triomphe de leur leader. Mais qu’est-ce que Sonko souffle à la jeunesse et qui ne leur est pas dit ailleurs ?
La parole publique, sur fond d’engagement sincère, est tout le sens de la politique. Elle reflète les aspirations, les croyances, se rattache aux efforts de la pensée à partir de réflexions sur les fins souhaitées de la société et les moyens d’y parvenir.
Par son discours Sonko a rendu le citoyen sénégalais imperméable à toutes les formes de conditionnement. Un changement radical dans les mentalités vient de se produire, il en est l’artisan majeur. Le changement politique et social qui alimente ses sorties pourrait faire naître une société souveraine plus juste, plus humaine et plus respectueuse des droits. Mais surtout une société équilibrée par la redistribution effective et impartiale des dividendes de la vraie émergence.
Avec Sonko la jeunesse est investie de nouvelles formes de conscience capables de porter la prospérité à laquelle on aspire. Cette injonction patriotique a redéfini la politique où il faudra désormais se référer à des idées plus vastes que l’intérêt personnel et qui font passer tout leader en deçà de son projet. Sonko a un discours qui épouse gaiement les contours du politiquement correct parce que ordonné, responsable sur les postures, raisonné sur les idées, s’appliquant à des croyances, des convictions propres à notre société qui autorise l’évaluation de notre modèle de résilience.
À préciser que le discours de Sonko ne se limite pas à ses seules speechs de campagne, il implique ses deux essais et ses nombreux articles sur toutes les problématiques de gouvernance.
PKT
Je rate encore une chance de voir Sonko pour la première fois, il est à Tamba mais suis déplacé pour les raisons du bac. Peut-être je le verrai un jour, en attendant je le vois évoluer sur les sentiers de la restauration de la citoyenneté

De Pape Kalidou Thiam

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *