Rappelons que dans l’affaire watergate, c’est à partir d’audios que le complot a été certifié.

Views: 31
Votre PUB ici

Le Président Richard NIXON avait invoqué le privilège de l’Exécutif pour refuser de donner les bandes magnétiques à la justice. C’est le juge Sirica qui enjoint par la suite au Président Richard NIXON de remettre les neuf (09) bandes magnétiques ayant enregistré les conversations de la Maison Blanche. Le Président NIXON finit par démissionner pour éviter l’impeachment (la destitution).

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *