Breaking news

Offense à Serigne Moustapha Sy : YAW arme ses députés et indexe Macky Sall

Views: 116
Votre PUB ici

Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) ne cache pas sa colère, après les propos jugés « déplacés et irrespectueux » tenus, lors du vote du Budget du ministère de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, dimanche, à l’Assemblée nationale, par la député de la Coalition au pouvoir Benno Bokk Yakaar (BBY) et maire de Gniby, Amy Ndiaye, contre Serigne Moustapha SY, président du Pur et guide des ‘’moustarchidines’’. « Ça suffit », a tonné Cheikh Tidiane Youm, membre du Directoire de la formation, dans une déclaration faite au siège du parti, ce lundi 28 novembre 2022,

Dénonçant « une provocation », l’opposant, dans tous ses états, a prévenu que « le combat ne fait que commencer », entouré de plusieurs de ses alliés au sein de la Coalition Yewwi Askan Wi (Yaw, opposition), dont Khalifa Sall et Ousmane Sonko.
« Ce combat est le nôtre », a dit le premier. Le second a accusé nommément le président de la République, Macky Sall, le soupçonnant de vouloir « instaurer le chaos dans ce pays », en vue de « passer en 2024 ». Mais, c’est peine perdue parce qu’il « est déjà vomi par les populations », a ajouté le leader de Pastef / Les Patriotes.
Le président de l’Assemblée nationale, Amadou Mame Diop, et le ministre de l’Intérieur, Antoine Félix Diome, en ont également pris pour leur grade.

Premier à prendre la parole, devant ses collègues députés, le président du Groupe parlementaire de Yaw, Birame Soulèye Diop, a réitéré leur position déjà affichée, lors des incidents survenus à l’Assemblée nationale, réclamant des excuses publiques de la député incriminée, estimant qu’elle a dépassé les limites. Faute de quoi, ça risque de bouger à l’hémicycle, a prévenu le maire de Thiès Nord.
« Nous sommes très fiers de vous », ont approuvé les leaders de Yaw.

Die BA

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *