Modification du Code des Marchés : Birahim Seck déchire le décret présidentiel

Views: 73
Votre PUB ici

Le président Macky Sall a pris un décret extirpant  certaines sociétés comme la Senelec, la SAR et Petrosen du contrôle de l’Agence de Régulation des Marchés Publics (ARMP). Une décision décriée par Birahim Seck, Coordonnateur du Forum Civil. Selon lui, ce décret est « synonyme d’une casse organisée pour enrichir directement des entreprises ». 
Birahim Seck va plus loin en invoquant la Constitution et les directives de l’UEMOA et parle de « contradiction » avec ces textes. En effet, la Constitution fixe le principe de transparence dans la gestion des affaires publiques en son préambule. En clair, les structures concernées ne devraient être en marge de la légalité et de la transparence.
Le danger réside dans le fait que ces structures ont désormais la latitude de signer des marchés en marge du Code des marchés publics. 

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *