L’opposition kenyane se prépare pour la deuxième journée de manifestations contre la hausse des impôts

Views: 94
Votre PUB ici

L’opposition kenyane doit manifester pour une deuxième journée jeudi contre le coût de la vie élevé et les hausses d’impôts après que la police a affronté des manifestants et arrêté au moins 300 personnes mercredi.

« La voix du peuple doit être entendue. Notre manifestation pacifique se poursuit », a écrit le chef de l’opposition Raila Odinga sur Twitter jeudi matin.

Les manifestations du mercredi au vendredi sont la troisième série de manifestations que l’opposition a appelées ce mois-ci.

De hauts responsables de l’opposition ont été arrêtés après que des manifestants ont lancé des pierres sur la police et que les forces de sécurité ont tiré des volées de gaz lacrymogène.

À Mathare, une colonie à la périphérie de Nairobi, la police a signalé qu’une personne avait été abattue. Un officier supérieur de la police a déclaré à Al Jazeera que la police enquêtait sur la cause du décès. Al Jazeera a également vu une personne blessée par balle à l’estomac. Il a été transporté dans un hôpital voisin.

Le journal local The Nation a rapporté que le parti d’opposition Azimio d’Odinga avait appelé ses partisans à se rassembler jeudi sur les terrains de Huruma, Kangemi et Central Park dans la capitale Nairobi.

Sur sa page Twitter, le journal a publié des photographies d’officiers armés en attente dans le quartier central des affaires de Nairobi où régnait un “semblant de normalité” à partir de 9h00 heure locale (06h00 GMT).

Selon Catherine Soi d’Al Jazeera, rapportant de Nairobi, les forces gouvernementales ont été déployées mercredi dans les “zones sensibles où les manifestations ont normalement lieu” dans la capitale. Les écoles ont été fermées et de nombreuses entreprises ont fermé leurs portes à Nairobi.

Le politicien vétéran Odinga a perdu l’élection d’août dernier face au président William Ruto, sa cinquième défaite lors d’une élection présidentielle.

Odinga a demandé à plusieurs reprises à ses partisans de se livrer à des actes de désobéissance civile contre un gouvernement qu’il accuse d’augmenter le coût de la vie et de consolider le pouvoir.

Ruto s’est engagé à défendre les intérêts des pauvres, mais le prix des produits de base a explosé sous son administration. Son gouvernement soutient que des impôts plus élevés sont nécessaires pour aider à faire face aux remboursements croissants de la dette et pour financer les initiatives de création d’emplois.

Les alliés d’Odinga arrêtés
L’opposition a condamné l’arrestation de plusieurs alliés d’Odinga. Le législateur Babu Owino a été arrêté mercredi à l’aéroport de la ville côtière de Mombasa, où il avait prévu de diriger les manifestations.

Le député Ken Chonga a également été arrêté avec certains de ses partisans lors d’un rassemblement avant une marche dans le comté de Kilimo, sur la côte kenyane.

« Nous les avons suppliés de rester là pendant que nous nous adressions aux résidents, mais ils ont insisté pour que nous nous dispersions. Ils nous ont arrêtés », a déclaré mercredi Chonga aux journalistes du poste de police de Kilifi.

La police a également arrêté Calvin Okoth, un jeune leader du Parlement populaire de Jacaranda Grounds.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *