Les 4 premiers de la liste nationale de Bby : Amadou Ba, Aïda Sow Diawara et Diouf Sarr viennent après Mimi

Views: 20
Votre PUB ici

Qui penserait que Macky Sall mettrait Amadou Ba (2e), Abdoulaye Diouf Sarr (4e) sur la liste nationale, et derrière Mimi Touré ? C’est pourtant le cas aussi avec Aïda Sow Diawara. Les quatre premiers de la Proportionnelle de Bby connus. Alors que les présidents d’institution et grands alliés, Niasse, Idy et Aminata Mbengue Ndiaye sont non-partants dans cette course.

La grosse écurie, Benno bokk yaakaar (Bby) était attendue. Sa liste était guettée. L’on savait déjà que Mimi Touré aller la conduire. Mais dans cette course aux élections législatives, Macky Sall n’a pas voulu lâcher ses chevaux. Mais Bés bi a appris, au moins sur cette liste nationale, les noms des quatre premiers « chevaux » (le cheval est d’ailleurs l’emblème de Bby et de l’Apr).

Après Mimi Touré, Amadou Ba vient en 2e position, Aïda Sow Diawara suit, 3e et Abdoulaye Diouf Sarr 4e. Un quarté en position de gagnant puisque plus confortable que la majoritaire à Dakar, face à un Yaw maître de la capitale depuis le 23 janvier dernier. On le voit bien, le chef de l’Etat n’a pas pris le risque de mettre les responsables de l’Apr des Parcelles assainies et de Yoff sur la Départementale qu’il a confiée au socialiste Alioune Ndoye. Pour la Socialiste, cette position se justifierait par un accord trouvé entre le chef de l’Etat et elle aux dernières Locales. L’ex-maire de Golf avait, en effet, accepté de laisser l’apériste Lat Diop être le candidat de Bby dans cette commune, remportée finalement par Yewwi askan wi.

Les non-partants : Niasse, Idy et Aminata Mbengue Ndiaye
Beaucoup attendaient aussi les plus grands alliés de l’Alliance pour la République au sein de Bby. Moustapha Niasse n’y figure pas et c’est sans surprise puisqu’il a annoncé sa retraite à la tête de l’Alliance des forces de progrès (Afp). Et, par conséquent, il est peu probable qu’il reste à l’Assemblée nationale. Au moment où, d’ailleurs, Macky Sall tente de décrocher un Gloria bien concentré pour son Mbourou ak soow pas encore de bon goût. Justement Idrissa Seck, président du parti Rewmi, non plus, n’est pas investi ni sur la liste proportionnelle ni sur la liste départementale à Thiès. C’est la grosse curiosité finalement parce que tout le monde s’interroge sur l’homme-consensus qui va diriger la liste Bby dans le département. Si la ville est entre les mains de Yaw, le département reste l’affaire de la majorité qui l’a raflé aux Locales. Comme si les présidents d’institution se sont passé le mot, ou ont été dissuadés par le Président Sall. La secrétaire générale du Parti socialiste ne sera pas sur les listes. Bref, ce sont les grands non-partants de cette course qui s’annonce disputée dans certaines localités.

A Podor, le duel Abdoulaye Daouda Diallo-Cheikh Oumar Anne a livré son verdict. Chacun a brandi ses parrainages, mais Macky Sall a décidé de miser sur son ministre des Finances et du budget pour cornaquer la liste départementale. ADD y va donc avec l’atout d’avoir plusieurs maires qui lui ont fait allégeance, même si celui de Podor, Racine Sy, par exemple n’a pas choisi son camp.

Hamath KANE

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *