La consigne de vote de And Samm Jikko Yi…

Views: 22
Votre PUB ici

Le collectif And Samm Jikko yi  demande aux populations de tourner le  dos à la coalition Benno Bokk Yakaar, lors d’une conférence de presse tenue ce mercredi 20 juillet. Par ailleurs, l’organisation a présenté les points composant le mémorandum soumis aux coalitions. 
Le collectif And Samm Jikko yi est sorti de sa réserve après plusieurs mois de silence. Un temps qui leur a permis de rédiger un mémorandum que Ababacar Mboup et cie ont présenté aux coalitions en lice pour les élections législatives. Après l’expérience tirée du blocage de la proposition de loi sur la criminalisation de l’homosexualité, And Samm Jikko Yi a jugé nécessaire de prendre les devants afin de veiller aux profils qui vont accéder à l’hémicycle. Ainsi, le collectif a soumis aux coalitions un mémorandum structuré en deux parties.

La première, explique Ababacar Mboup, « fait le constat de carence du pouvoir législatif depuis l’instauration de la 2eme République ». Poursuivant, le coordonnateur national de ce collectif considère qu’il est impératif que la séparation des pouvoirs soit définitivement matérialisée. 
La deuxième partie « est composée d’un ensemble de propositions portant sur divers aspects de la vie en société dont l’impact sur la préservation de nos valeurs cardinales, la solidification de nos différentes institutions sociales, religieuses, culturelles, économiques et politiques. Il s’agit notamment de la criminalisation de l’homosexualité, de l’arrêt de l’agenda lgbt déroulé au Sénégal, de la restauration de la peine de mort entre autres. 

Après avoir soumis leur mémorandum aux coalitions, And Samm Jikko yi révèle qu’une seule coalition, Natangué Askan wi, a été d’accord sur tous les points. Trois autres à savoir Yewwi Askan wi, Buntu bi et Wallu ont signé avec des réserves. La coalition « AAR n’a pas signé la charte mais nous a envoyé son contrat de législature accompagné d’un texto qui réitère leur disponibilité à échanger sur tout ce qui intéresse le peuple », a informé Ababacar Mboup. Pour le reste, And Samm Jikko yi dit ne pas avoir reçu pour le moment de réponse. 
Parmi ces coalitions justement figure celle du président Macky Sall, Benno Bokk Yakaar. Et d’après Ababacar Mboup, « donner à cette coalition la majorité reviendrait à être responsable de tout ce qui arrivera dans ce pays ». En clair, le collectif And Samm Jikko yi prône la sanction à l’égard de la majorité sortante.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *