Finalement les instances sportives du monde entier interdisent aux athlètes russes de participer à des événements internationaux

Views: 67
Votre PUB ici

La Russie fait face à des retombées sportives majeures suite à son invasion de l’Ukraine, notamment son exclusion de la Coupe du monde de football de cette année et appelle à une interdiction mondiale des compétitions

Football
La FIFA et l’UEFA ont interdit les équipes nationales et les clubs russes de leurs compétitions “jusqu’à nouvel ordre”.

L’équipe masculine russe devait disputer les barrages de qualification en mars pour la Coupe du monde au Qatar plus tard cette année, tandis que son équipe féminine s’était qualifiée pour le Championnat d’Europe en Angleterre, qui se tiendra en juillet.

Dans un communiqué, la Fédération russe de football s’est dite “catégoriquement en désaccord” avec la décision et a ajouté qu’elle était contraire à “l’esprit du sport”.

L’Association polonaise de football avait précédemment insisté sur le fait qu’elle n’affronterait pas la Russie en demi-finale des éliminatoires de la Coupe du monde.

L’UEFA a également annoncé qu’elle mettait fin à son partenariat avec le géant russe de l’énergie Gazprom, qui aurait payé environ 40 millions d’euros (45 millions de dollars) par an dans le cadre d’un accord qui devait durer jusqu’en 2024.

Saint-Pétersbourg, quant à lui, a été dépouillé en tant qu’hôte de la finale de la Ligue des champions de l’UEFA fixée au 28 mai. Le match a été transféré au Stade de France à Paris.

CIO
Le Comité international olympique a exhorté les fédérations sportives et les organisateurs à exclure les athlètes et officiels russes et biélorusses des événements internationaux. Une interdiction de ce type verrait la Russie rejoindre la Yougoslavie sous Slobodan Milosevic et l’Afrique du Sud sous le régime de l’apartheid en tant que parias sportifs majeurs.

Tennis
L’Ukrainienne Elina Svitolina est la première joueuse de tennis à refuser de concourir contre une athlète russe – elle devait affronter la Russe Anastasia Potapova à Monterrey mardi. L’ancienne numéro trois mondiale a déclaré qu’elle n’affronterait pas d’adversaires de Russie ou de Biélorussie.

Formule Un
Le Grand Prix de Russie, prévu le 25 septembre, a été annulé, un jour après que le champion du monde en titre Max Verstappen et le quadruple champion Sebastian Vettel ont déclaré publiquement leur opposition à la conduite en course.

“Quand un pays est en guerre, ce n’est pas bien d’y courir”, a déclaré Verstappen.

Vettel a ajouté: “Je n’irai pas. Je pense que c’est mal de courir dans le pays.

L’équipe américaine de Formule 1 Haas a décidé de ne pas arborer les couleurs russes de son sponsor titre Uralkali lors de la dernière journée d’essais de pré-saison à Barcelone.

Hockey sur glace
La Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF) a suspendu toutes les équipes nationales et tous les clubs russes et biélorusses de ses compétitions jusqu’à nouvel ordre. Il a également privé la Russie des droits d’organisation des championnats du monde juniors de 2023.

Judo
La Fédération internationale de judo (IJF) a suspendu le président russe Vladimir Poutine en tant que président d’honneur.

Poutine, un judoka accompli qui a obtenu un huitième dan en 2014 – l’un des plus hauts niveaux du sport – occupait le poste depuis 2008.

La FIJ a également déclaré avoir annulé le Grand Chelem 2022 dans la ville russe de Kazan, prévu du 20 au 22 mai.

Escrime
Les escrimeurs ukrainiens se sont retirés des championnats du monde au Caire pour éviter un match avec la Russie.

L’équipe ukrainienne masculine, vêtue du jaune et du bleu de son drapeau national, a abattu ses épées et ramassé des pancartes pour protester. « Arrêtez la Russie ! Arrêter la guerre!” les panneaux lus en anglais. « Sauvez l’Ukraine ! Sauvez l’Europe.

Le rugby
L’instance dirigeante mondiale du rugby a interdit à la Russie et à la Biélorussie tout rugby international “jusqu’à nouvel ordre”. L’adhésion de la Russie à World Rugby a également été suspendue indéfiniment, ce qui signifie que ses minces espoirs de se qualifier pour la Coupe du monde de l’année prochaine en France sont terminés.

Badminton
La Fédération mondiale de badminton (BWF) a annulé tous les tournois sanctionnés en Russie et en Biélorussie, leur interdisant d’organiser de futurs tournois “jusqu’à nouvel ordre” et ordonnant l’interdiction de leurs drapeaux et hymnes de tous les tournois BWF.

Taekwondo
World Taekwondo a déclaré qu’il privait Poutine d’une ceinture noire honoraire, car l’attaque de la Russie contre l’Ukraine va à l’encontre de la devise du sport: “La paix est plus précieuse que le triomphe”.

L’organisme a également déclaré qu’aucun drapeau ou hymne national russe ou biélorusse ne serait affiché et joué lors d’événements, et qu’aucun événement futur ne serait organisé dans les deux pays.

Natation
L’instance dirigeante mondiale de la natation, la FINA, a annulé les Championnats du monde juniors de natation qui devaient avoir lieu à Kazan (du 23 au 28 août).

La FINA a également retiré la commande qu’elle avait accordée à Poutine en 2014.

Sports équestres
Le conseil d’administration de la Fédération équestre internationale (FEI) a demandé que tous les événements internationaux soient retirés de la Russie et de la Biélorussie.

Curling
La Fédération mondiale de curling a entamé le processus de retrait des inscriptions de la Fédération de Russie aux Championnats du monde.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *