Et Voila tous les organes à caresser Macky Sall dans le sens du poil, à ramper; pour ne rater aucune miette.

Views: 26
Votre PUB ici

Pourtant, en journalisme, on l’apprend toujours dès la première année aux étudiants du Cesti: « Le Journalisme; c’est la recherche de ce qu’il y’a de plus proche de la Vérité. » On leur répète.
Pourquoi donc ce calme tympanisant, tous ces jours-ci, de presque toute la Presse Sénégalaise? On la savait; engluée dans sa crasseuse médiocrité de complice du tyran en place. Toutefois, pourquoi donc ce si brusque silence sur un hold-up électoral, surtout après la si répugnante forfaiture du Conseil Constitutionnel? Tous les journalistes préfèrent mettre, depuis, en Une: Sadio Mané…
Pas plus de dix journalistes sénégalais n’osent encore se prononcer sur les si flagrants jalons de vol électoral, que pose minable Macky Sall. Encore moins sur l’historique flambée des prix.
Si cette meute de journalistes la ferme dans un si parfait ensemble; rien de surprenant cependant. C’est simplement en effet; l’heure de l’attribution des subventions allouées aux médias. Et la revoila; la fameuse aide à la Presse. Déjà en cours de payement pour certains, on dit. Mais plus sûrement en juillet, le mois prochain comme l’an dernier. 700 millions de payement ou plus, aux mendiants de la plume et du micro.
Et Voila tous les organes à caresser Macky Sall dans le sens du poil, à ramper; pour ne rater aucune miette. Tous; de ravaler précipitamment le plus plus petit article, qui pourrait le mécontenter.
Et cela n’ira jamais avec la recherche de la vérité. D’aucune vérité. Jamais, messieurs-dames.
Relevez vous; voyons!

Almamy Abdoul Demba Tall

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *