Des éléments du GIGN arrêtés avec 2 milliards en faux billets

Views: 155
Votre PUB ici

La gendarmerie a arrêté trois faussaires, dont deux éléments du GIGN, qui détenaient des faux billets en dollars d’une valeur de 2 milliards de francs CFA. D’après L’Observateur, qui donne cette information explosive, deux des mis en cause sont des agents du Groupe d’intervention de la gendarmerie nationale (GIGN) et membres de la garde rapprochée d’une haute personnalité de l’État. Il s’agit de A. Bitèye alias «Thioko» et M. Ndiaye dit «Ayo». Leur complice se nomme L. Gomis.

D’après le journal du Groupe futurs médias (GFM), le commandant de la brigade de recherches de Saly Portudal a exploité une information anonyme. Celle-ci faisait état de l’existence sur la Petite Côte d’un vaste réseau de lavage de faux billets conduit par des individus originaires de Dakar. Il a mis en place un dispositif de surveillance et de filature qui a permis de surprendre les faussaires en plein triage de billets en dollars contenus dans une valise.

Surpris par leurs collègues gendarmes, les deux éléments du GIGN réussissent à s’échapper. Laissant derrière eux leur complice et la valise de faux dollars. Ce dernier sera arrêté et conduit à la brigade de Saly. Malgré une longue course-poursuite, «Thioko» et «Ayo» parviennent à s’échapper.

Mais manque de chance pour eux, ils abandonnent sur les lieux du «crime» des indices qui les démasqueront : véhicule, armes de service et cartes professionnelles. «Cette découverte a interloqué les forces de l’ordre de la brigade de Saly Portugal, qui n’imaginaient pas avoir affaire à des collègues véreux», rapporte L’Observateur. Les deux éléments du GIGN étaient grillés. D’autant qu’au cours de son interrogatoire, L. Gomis passe aveux en révélant, notamment, qu’il a été sollicité par ces derniers pour laver les faux billets en dollars.

Les gendarmes de Saly localisent «Thioko» et «Ayo» à Dakar. Alertent les éléments de la brigade de recherches de la capitale. Qui se lancent aux trousses des mis en cause. Ils réussiront à les extraire de leur cachette avant de les conduire à la brigade de recherches de Saly. Sous bonne escorte d’autres éléments…du GIGN. Leurs collègues.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *