Coupe du Monde 2022 : l’Etat du Sénégal prévoit de prendre en charge 300 personnes

Views: 58
Votre PUB ici

L’Etat du Sénégal prendra intégralement en charge 300 personnes qui iront soutenir l’équipe du Sénégal à l’occasion de la Coupe du monde de football « Qatar 2022 », a annoncé le Ministre des Sports, Yankhoba Diatara actuellement à Doha pour les derniers réglages.

« Le Chef de l’Etat nous a instruit que pour les supporters qui viendront au Qatar supporter l’équipe du Sénégal soient dans d’excellentes conditions de séjour. C’est dans ce cadre avec un accord avec la Fédétation sénégalaise de football, nous avons signé avec un prestataire agréé par la FIFA pour procéder au logement, à la restauration et au transport des supporters sénégalais », a fait savoir le nouveau patron du sport sénégalais, au Qatar depuis ce lundi 10 octobre 2022.

150 supporters, familles des joueurs et officiels

« Nous avons déjà retenu une liste de 300 personnes prises en charge intégralement par l’Etat du Sénégal pour venir supporter l’équipe nationale. Dans ce cadre, avec l’agent agréé par la Fifa, toutes les dispositions sont prises pour que l’ensemble des supporters soient dans d’excellentes conditions d’hébergement et de transport lors de la prochaine Coupe du monde. Avec le soutien de l’Ambassadeur du Sénégal ici au Qatar, nous avons pris toutes les dispositions sécuritaires et logistiques pour que les supporters soient dans d’excellentes conditions de supporter l’équipe jusqu’en finale. Nous avons visité tous les appartements. Nous avons vu que le Qatar est prêt à accueillir les supporters du monde entier. Sur les billets et places réservées par la Fifa et selon nos moyens, 300 personnes (familles joueurs, 150 supporters et officiels) seront prises en charge intégralement par l’Etat du Sénégal », a-t-il expliqué, lors d’une visite de prospection, ce mardi, à Doha la capitale du Qatar.

Pour rappel, la Coupe du monde 2022 se déroulera du 20 novembre au 18 décembre au Qatar. Le Sénégal loge dans le groupe A avec le pays hôte, l’Equateur et les Pays-Bas.

Mamadou Salif

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *