C’est répugnant !

Views: 38
Votre PUB ici

Quel intérêt a-t-il à s’afficher avec des gens de peu de vertu ? L’on pourrait bien se demander ce qui motive le fait que le Chef ait toujours cette propension à vouloir contourner la volonté populaire pour s’exposer avec des gens qui ont trahi des idéaux pour certainement des prébendes. Quand des personnes, sans subir aucune pression, décident de porter leurs suffrages sur d’autres, on doit respecter leur volonté.

Ce qui se passe depuis cette semaine en plein mois du Ramadan nous parait répugnant. « Tout répugne, quand on trahit sa nature pour commettre une action vile », disait Sophocle. Cette jeunesse que le Chef drague depuis quelque temps mérite mieux que ces antivaleurs qui sont exhibées comme des bêtes de foire voire des trophées de guerre. Des personnes élues sur des listes de l’opposition et qui, moins de trois mois après, retournent leurs vestes avec souvent des arguments pour le moins très fallacieux.

Dans une démocratie, il doit y avoir une opposition. Mais à vouloir réduire celle-ci à sa plus simple expression, on fausse les règles du jeu. Et c’est à croire que le Chef n’apprend pas de ses erreurs. Il peut certes pousser quelques leaders à le rejoindre avec des arguments financiers, mais il ne peut acheter tous ces électeurs qui ont librement voté pour ces messieurs qui ont lâchement décidé de monnayer leurs suffrages à eux.

Ce pays, il faut le dire, est en train de foutre le camp avec des valeurs qui sont complètement par terre. Le Chef, qui aurait pu donner le bon exemple, s’y illustre de la plus mauvaise des manières. Lui-même piétine des valeurs qu’il devrait promouvoir. Que c’est répugnant tout ça !

Des politiciens sont devenus des prostituées et s’offrent à qui peut se payer leurs services. Ils trahissent sans état d’âme. Mentent, calomnient et procèdent à de vils chantages. On ne trouverait rien à dire si la République s’était éloignée de ces bassesses. Mais c’est elle, qui s’illustre les plus dans ces pratiques honteuses que l’on nous montre tous ces temps-ci…
KACCOOR BI

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *