« C’est le ministère de tutelle qui nous a demandé d’arrêter le contrat… »

Views: 27
Votre PUB ici

La polémique sur la rupture du contrat de Seydina Oumar Touré ne faiblit pas. Ce samedi, le patron de l’Institut africain de Management (Iam) s’est exprimé, pour la première fois, sur cette affaire qui fait polémique.

Moustapha Guirassy, le patron de l’Institut africain de Management (Iam), brise le silence sur la rupture du contrat de Seydina Omar Touré. Pourquoi son établissement a-t-il décidé de se passer des services de l’ex capitaine de la gendarmerie ?

«Tout simplement Parce qu’il y a eu pression. La tutelle (le ministère de l’Enseignement supérieur) nous a demandé, d’arrêter son contrat, on a arrêté son contrat, point barre», a-t-il déclaré sur les ondes de la Rfm.

M. Guirassy d’ajouter : «On sait qu’on n’avait pas le droit de le faire de cette sorte-là, on n’avait pas le droit de dire à l’IAM d’arrêter ce contrat-là. Ça ne s’appuie sur rien du tout. Mais nous l’avons fait, moi personnellement j’étais d’accord avec la Direction générale pour protéger l’école», dit-il.

Publié par

Youssouf SANE

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *