Binationaux !

Views: 201
Votre PUB ici

Vous voulez quoi encore ? Le peuple « s’enjaille ». Nos valeureux « Lions » du football sont aux manettes pour distiller ces ondes positives en carburant à la Can en Eburnie et marquant des buts. De jolis buts avec la manière. Des « Lions » époustouflants qui ont la pêche.

Leur temps n’est pas consacré à courir les meufs et les boites de nuit ou à remplir les colonnes des sites « people » avec leurs incartades. Ils ne célèbrent pas non plus les victoires en vidant des bouteilles de champagne, mais en remerciant Dieu. Comparés à une certaine génération de joueurs, ils sont des saints. Le pays donc respire foot à quelques semaines d’une présidentielle de
tous les enjeux. Ils seront 20 candidats dont certains vont nous vendre du vent avant de perdre leur caution.

Trente millions, ce n’est rien pour eux. Une présidentielle pour le moins inédite. L’opposant le plus populaire du pays a été écarté pour une banale affaire de diffamation, jugée en mode fast track. Il ne fallait lui accorder aucune chance. Après qu’un juge l’a sauvé d’une inéligibilité, un appel fut vite fait pour que la commande soit exécutée.

Plutôt que d’attendre, la Cour Suprême s’est rapidement réunie pour confirmer la peine. Ce qu’on retient des décisions de ceux qu’on appelle à tort à mon avis les 7 sages, est que l’administration s’est comportée en véritable voyou, obéissant aux ordres de plus voyous qu’elle.

Rien que pour cette entorse, celui qui est chargé d’organiser les élections doit être disqualifié. Pince sans rire, y a un mec très sérieux qui pense que les 7 Sages ont fait parler leurs états d’âme plutôt que dit le droit parce que l’opposant invalidé, qui perturbe les nuits de certains d’entre ces gens qui n’ont pas la conscience tranquille, n’a cessé d’appeler à l’insurrection contre les institutions républicaines. Et notamment les magistrats !

Rien que pour ça, il méritait la potence. Il est privé de son droit de se présenter à l’élection présidentielle pour avoir dénoncé un scandale révélé dans un livre dont l’auteur n’a jamais été poursuivi. Ça se passe au Sénégal où, également, le candidat de l’un des plus vieux partis du pays ne participera pas à la présidentielle pour une
question idiote de binationalité comme si le Chef a plus le Sénégal au cœur que le fils du Père Wade.

C’est alors que l’on ouvre ce débat nauséabond sur la double nationalité de KW que des binationaux inondent de bonheur le cœur de millions de Sénégalais à travers le football. Cherchez l’erreur !

Par KACCOR, Le Témoin

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *