Ce n’est pas au ministre des affaires étrangères “Aissata Tall SALL” qu’il revient de donner un avis juridique sur une question qui n’est pas dans ses attributions.

Views: 49
Votre PUB ici

Me Pape Kanté corrige Me Aissata Tall Sall

Chère consoeur Aissata Tall Sall, le verbe « enfreindre » veut dire contrevenir, transgresser la loi. Comment comprendre qu’une avocate madrée comme vous, puissiez utiliser une formule aussi malheureuse dans les circonstances?
« la détention d’un passeport diplomatique ‘’n’enfreint en rien l’application d’une mesure de contrôle judicaire qui emporte interdiction de sortie du territoire, sous le contrôle de la Police de l’Air et des frontières’’ » (Sic).
Une ordonnance du juge peut être suspendue ou annulée, la détention d’un document légal ne saurait « enfreindre » c’est un oxymore. Ce sont les droits qui y sont attachés qui peuvent être restreints.

Cela dit l’avocate que vous êtes savez très bien qu’on peut modifier les conditions fixées dans une ordonnance à sa demande quand des changements dans la situation de l’inculpé surviennent ou que les besoins de son travail nécessitent de les moduler, les suspendre ou les supprimer.
L’interdiction de sortie du territoire n’obéit à aucune exigence de l’enquête à part humilier.
Pour finir, ce n’est pas au ministre des affaires étrangères qu’il revient de donner un avis juridique sur une question qui n’est pas dans ses attributions.

Comments: 0

Your email address will not be published. Required fields are marked with *