Le jeûne modifie les profils d’alimentation et de sommeil des sportifs. Le jeûne en particulier, peut empêcher la mise en œuvre des Bonnes Pratiques en Nutrition du Sport, notamment pour ce qui concerne les points clés de l’alimentation avant, pendant et après exercice. Cela peut affecter aussi bien la performance pendant les séances d’entraînement que la récupération en vue de séances ultérieures.

EST-CE QUE LA PRATIQUE DU RAMADAN PEUT MODIFIER MES PERFORMANCES SPORTIVES ? La durée du jour de jeûne ainsi que les conditions environnementales de ce jeûne varient selon l’hémisphère, le pays et l’année calendaire. Les retentissements sur la performance seront différents selon le type de sport, l’heure de la journée et les conditions de l’environnement. La performance peut aussi varier du fait d’effets cumulés d’un jour sur l’autre. Parce qu’il n’y pas de réponse univoque à cette question, il est souhaitable que chaque sportif prenne le conseil d’un professionnel de la santé ou des sciences du sport. Par là même, il sera informé des effets possibles du jeûne sur sa santé et sa performance, et pourra alors mettre en place une stratégie alimentaire et d’entraînement basée sur les conseils de ces professionnels et sur son expérience.

QUEL EST LE MEILLEUR MOYEN DE S’ENTRAÎNER (OU DE COURIR) PENDANT LE RAMADAN ?

Les indications suivantes peuvent alors vous aider à vous adapter :

1- La durée et l’intensité de l’exercice devraient être adaptées en fonction de votre état nutritionnel, de votre état d’hydratation ainsi que des conditions extérieures comme la chaleur et l’humidité. Veillez à ne pas dépasser vos limites physiques.

2- Vous bénéficierez de la prise récente (avant l’aube) de liquides et d’aliments pource qui concerne les séances du matin. Néanmoins, vous n’aurez pas de possibilités ultérieures pour vous restaurer, vous réhydrater et d’une manière générale pour récupérer après ce type de séances.

3- Les séances programmées pour se terminer juste avant l’Iftar vous permettront de manger et de récupérer lors de la rupture du jeûne et pendant la soirée. 4- Seules les séances réalisées 2 à 3 heures après la rupture du jeûne vous permettront de vous restaurer et de vous hydrater avant, pendant et après l’exercice. Veillez toutefois à dormir suffisamment COMMENT DOIS-JE GÉRER MON HYDRATATION ? Le jeûne du Ramadan ne modifie pas vos besoins en liquides sauf si vous changez vos types d’effort. Le défi est cependant de compenser la totalité de vos pertes liquidiennes après le coucher du soleil et avant l’aube. Il est alors préférable d’avoir un plan d’hydratation plutôt que de se fier uniquement à la soif.

 

QUELLE EST LA MEILLEURE MANIÈRE DE MANGER QUAND JE ROMPS LE JEÛNE ?

Deux repas sont importants lors du Ramadan. Le premier (Iftar ou ftour) peut être composé de plats traditionnels mais doit être adaptée quantitativement /qualitati- vement aux besoins des sportifs, notamment en ce qui concerne les glucides et protéines. Le dernier repas (Sahur ou shour) doit être pris aussi près que possible de l’aube et doit prendre en compte les objectifs sportifs de la journée à venir. Il existe des recommandations générales, mais elles doivent être individualisées pourchaque sportif. Il est facile de savoir si votre plan d’hydratation suffit à compenser vos pertes en surveillant d’une part votre poids et en vérifiant la couleur et la quantité de vos urines, notamment celles du matin au lever (qui doivent être claires et de volume normal).

Dr. Boubacar SIGNATÉ

Évaluer cet élément
(1 Vote)
Lu 497 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…