Ces vers qui suivent sont tirés du panégyrique  » la quête du bonheur des deux mondes… » ils ont été écrits par cheikh Ahmadou Bamba en 1887, année de la création de la sainte Touba. Tous les voeux qu’il a formulés. Pour cette ville figure dans ce poème et il a même affirmé de vive voix que c’est exactement comme il l’a consigné dans l’oeuvre qu’Allah a acceptée de lui. Cette ville est le patrimoine de toute la Umma musulmane.

O toi notre maitre, toi le gardien-vigilent, toi qui veille sur les sept cieux et ce qu’ils enveloppent, sur les sept terres et leurs contenus, tenant aussi le cours de leurs évènements sous ta poigne, toi qui domine toutes les créatures en sujétion.

A toi je confie les soins de ma propre garde et de la prise en charge de ma religion, de mes siens, de mes fils et de ma demeure, la cité bénite de Touba et ce, à jamais.

Oh toi mon seigneur, assimile ma demeure, la cité bénite de Touba à son nom par la grâce de l’envoyé (paix et bénédiction sur lui).

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, le paradis du fidèle qui s’est confié pour la simple face d’Allah et est engagé dans la quête de l’absolu.

Qu’elle soit aussi un rempart qui entrave et détourne le rebelle qui tente de profaner la décence de l’Islam ou la déférence de cette enceinte.

Fait de ma demeure la cite bénite de Touba, un lieu qui accorde le bénéfice charismatique du pèlerinage à celui qui a le voeu de l’accomplir mais est indigent et incapable d’aller à    la Mecque.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, au jour ultime du Jugement, l’unique preuve de l’Islam à l’endroit de celui qui contrevient, ou viole, ou refuse les prescriptions divines ou les prohibitions d’Allah dans l’Islam.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, la citadelle de la rédilection d’Allah et du prophète (prière et bénédiction sur Lui) ici sur notre terre, là où nous vivons.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, le bastion de l’obéissance à Allah et du respect de la coutume sacrée de l’envoyé (prière et bénédiction sur lui) pour toujours, et non le parterre des innovations blâmables.

Fait de ma demeure la cite bénite de Touba, un lieu où l’on sort des ténèbres pour entrer dans la lumière, protège cette cité du disgracie qui a porté préjudice à Allah ou à son prochain.

Préserve ma demeure la cité bénite de Touba, des crapuleux et de leurs machinations.

Favorise les habitants de Touba d’un bienfait en eau abondante, ruisselante et qui court a l’instar d’un ruisseau.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, un sanctuaire de rédemption, une cité de droiture, une source de connaissance, et un pole de l’agrément d’Allah.

Fait de ma demeure la cite bénite de Touba, une cité de perfectionnement et de redressement, un centre d’enseignement et d’instruction approfondie.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, un lieu plein de grâce, fait de moi-même un engagé et un meneur dans le sentier d’Allah et fait de moi à perpétuité un constant dans l’adoration d’Allah attache toujours à y exhorter.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, un lieu où on plonge dans la voie de l’obéissance et de la tradition de l’envoyé (prière et bénédiction sur lui) et un lieu qui détourne de la voie des innovations blâmables.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, un lieu d’attirance des vertus d’honorabilité et d’attirance des bienfaits, et un lieu qui préserve du mal et écarte le préjudice.

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, un lieu où l’on s’évertue à suivre la voie d’Allah et a éviter de suivre les consignes de Satan (le scélérat).

Fait de ma demeure la cité bénite de Touba, un lieu de sanctification, un temple de vérité, de respect de l’orthodoxie, et une cité du respect des préceptes traditionnels et un lieu contre l’hérésie.

Protège ma demeure, la cité bénite de Touba, contre la luxure grossière des mécréants, l’inconduite des croyants et exempte de la vanité en toutes périodes.

Fais affluer tout ce qui est bien-être et bienfait du patrimoine des six cotés de la planète vers ma demeure la cité bénite de Touba.

Immunise la réputation de ma demeure de toute impureté dans  ce monde et dans l’autre.

O le roi suprême ! Protège moi du dedans et du dehors, moi et ma demeure, la cité bénite de Touba, et tout ce qui est sous ma tutelle.

Fait de notre enceinte, la cité bénite de Touba, une terre de confiance et de franchise dans laquelle tout ce qui y est intègre d’agréable à Allah soit dans la liberté, l’immunité et la sécurité.

Donne moi l’assurance de ta sauvegarde et de ta garantie à ma demeure, la cité bénite de Touba.

Répands dans ma demeure, la cité bénite de Touba, un bain de lumière dont la sur-illumination libère des flux et un déferlement permanent de miséricorde jusqu’à l’infini.

Absous les volontaires qui ont bâti l’édifice si élevé de ma demeure, la cité bénite de Touba, de leurres péchés du passé et de l’avenir.

Absous tous ceux qui avaient la charge de l’ordonnance des travaux de l’édifice, de leurs péchés initiaux et finaux.

Absous également tous ceux qui leur sont venus en aide dans cet édifice qui, par ta gloire s’est érigé – O combien Majestueux ! – de leurs péchés d’avant et d’après.

Absous celui qui élit droit de cité à Touba et quiconque s’y rend en signe de piété, de leurs péchés premiers et derniers…

CHEIKH AHMADOU BAMBA (RTA)

Évaluer cet élément
(0 Votes)
Lu 437 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…