L’Unicité de Dieu Au Centre des Discours d’Al Maktoum

Il y'a exactement 22 ans, jour pour jour, Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy entamait au Cices de Dakar une série de 9 Conférences dédiées à la fameuse Sourate Al Ikhlas (encore appellée Souratou Tawhid). Ces sorties publiques intervenaient après une absence de 7 années. Les âmes honnêtes magnifient, depuis toujours, le fait que Serigne Moustapha Sy, leader émérite du Mouvement Moustarchidine, soit à l’origine de cette réapparition d’un « pole caché ». La conscience collective avait, avant cela, cru au fait que l’homme du 15 mars avait pris un bail pour la postérité.

De Dakar à Tivaouane, en passant par Keur Dieumb, Guédiawaye, Thies, Saint Louis, l’homme à la djellaba servit à son auditoire un enseignement peint d'une sagesse remarquable. Il faut être Al Maktoum pour pouvoir décrire les composantes des univers, depuis la Nature Essentielle du trés haut (hàhoud) ou seul Dieu a accès, jusqu'au Monde des Ombres (nàssoute) ou nous évoluons, sans oublier Làhoud (essence divine), Djabaroud (monde des archétypes) et Malakoute (monde des formes). Il faut être le digne héritier de Cheikhal Khalifa Ababacar Sy (rta) pour pouvoir citer des membres du Cercle d'Addouratoul Bayda tels Imam Dassouqi, Cheikh Abdoul Khadr Al Jaylani, entre autres.

Une mise en exergue des missions prophétiques, comparée aux œuvres scientifiques, a aussi été au rendez vous. « L’existence de l’homme n’excède pas 6000 ans », rétorquait t-il à Saint Louis. Ce fut surtout l’occasion de souligner cette attitude plus que perfectionnée qu’exige la doctrine prophétique dans la réalisation de toute œuvre, et cette façon pour le musulman de transcender les réalités communément admises en s’inspirant de l’exemple de Tere de Zardine, ce penseur considéré comme lyrique par certains polémistes occidentaux : « Objectiver la subjectivité et subjectiver l’objectivité ». Dés lors, paresse intellectuelle, stress, incompétence absolue entre autres deviennent des vices éloignés du cadre d’évolution du croyant. Ce qui lui fit dire, le 29 Janvier 2000 au Cices, qu’il n’y a rien de plus contradictoire que le fait de se déclarer disciple du Pole des Saints tout en étant atteint par les vicissitudes du temps, parce qu’ayant pour source de grâce un homme de Dieu qui demeure le maitre de son temps.

Les 18 membres du « club mystique « Addouratoul Bayda  » (qu’il désigna par l’appellation « Sénat » plus tard au Gamou 2011) , les érudits passés maitres dans l’art de l’enseignement de la Jurisprudence islamique et autres intellectuels de Bagdad ont été, selon Al Maktoum, les propagateurs des enseignements prophétiques. Sibeuweihi, Kissà I, Aboubakar Ibn Douraid, Imam Chàa Fi I, ont tous été des sentinelles qui ont contribué à éclairé le chemin parsemé d’embuches de tant de croyants…et parfois avec une audace qui laisse toujours perplexe leurs inconditionnels. « Aucune âme n’est assez préparée pour se mesurer à la mienne », aimait à dire Imam Chàfi i ». Et le tribun de Tivaouane de confirmer cela par une précision ; « La conscience de soi n’a rien à voir avec la prétention. »  


Ces communications furent l’occasion pour Ibn Khalifa de revenir sur les précurseurs de « l’Université de Tivaouane », ces hommes qui savaient associer une maîtrise sans faille des connaissances livresques à une sagesse qui surpasse l’entendement du commun des mortels. Serigne Alioune Gueye, Serigne Mounirou Sarr, Serigne Cheybatou, ou encore Serigne Moussa Niang, furent des apôtres qui ont su incarner avec noblesse les traits de personnalité qui s’apparentent à ceux des fidèles compagnons du Prophéte Muhamad (psl), parce que sévères à l’égard des ennemis de la raison, compatissant dans les relations condisciplinaires et propagateurs de la philosophie de leur maitre.

 PS : Ce schéma représente les mondes existants dans le « système création », avec les couleurs qu’ils portent. Il a été conçu en fonction des descriptions faites par Al Maktoum dans sa conférence du 8 avril 1995, qui marquait le début de cette série d’allocutions tout aussi passionnantes que profondes.

 

MAAM CHEIKH 

 

SCHEMA PAR MAMADOU RASSOUL KEITA

 

Maam Cheikh

Évaluer cet élément
(6 Votes)
Lu 2529 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…