Al Maktoum nous a légué cette maxime : « Le pire ennemi de l’homme est l’ignorance. L’ignorance n’est pas forcément une absence de culture. Mais les éléments d’une culture dont on ne se sert pas sont des signes inquiétants de l’ignorance. » Ce qui illustre indubitablement une conception des choses qui veut que ce qui donne tout son sens à une culture reste l’usage des éléments fournis dans sa sphère.

 

                      Il Faut Plus Qu’Un Enseignement…

La jeunesse sénégalaise ne semble point être ancrée dans cette philosophie. Et cela malgré les interpellations  faites ça et là par un Responsable Moral imbu d’une profonde culture à cheval entre une maitrise de la doctrine prophétique et une connaissance des réalités du monde, et partant, des systèmes qui gouvernent cette planète.

Serigne Moustapha Sy précise : « les domaines du savoir et de la science dépassent de loin la sphère du langage et de son code écrit. Ils ne doivent pas être limités à un apprentissage intra muros. » Il faut donc autre chose que des connaissances livresques ou une éloquence distinguée pour arriver à cerner les grandes lignes de certains discours. Et il y’a que la paresse est devenue roi par la faute d’une presse dont la réflexion profonde et l’excellence rebutent ses acteurs, d’une intelligentsia dont  le diplôme reste la seule arme d’usage et d’une classe politique qui se perd dans les dédales qu’un intellectuel moustarchide dénonce en évoquant un « imbroglio politique ». Il faut être nourrit à la sève d’enseignements aussi authentiques que celles  de l’homme du 15 mars, ou de celui à qui il est lié par une intimité mystique, Serigne Moustapha Sy, pour agir de la sorte. Encore est-il que le Tribun de Tivaouane va au-delà : « C’est plus qu’un enseignement, c’est de la Haute Science défiant et les événements et les bouleversements qui les accompagnent. »  

 

                            La Formation Comme Tremplin

La date du 10 juin marque la naissance d’un homme qui a su consacré sa vie à l’édification d’une société modèle. Une société dans laquelle le septuagénaire côtoie le jeune de 20 ans, et ceci avec une familiarité plutôt singulière. Et pour cela, il est nécessaire d’ériger la formation en tremplin ou toutes les épreuves influant sur l’attitude du croyant sont convoitées. Ce que les initiés en termes de spiritualité désignent par le vocable « tarbiya ».

C’est le seul moyen qui puisse permettre à notre société de se voir être dirigée un jour par des gens murs et non des spécimens. Et c’est là ce qui donne son sens au processus d’acculturation le plus efficace que les religieux connaissent, et qui à pour commencement l’enfance. «  Dire qu’un tel à cultivé son fils ou son élève équivaut à dire qu’il lui a inculqué la discipline, le savoir, l’évolution, et à limité ou organisé ses activités », rétorque le Docteur de la Foi dans son discours du 14 mai 1989 à Tivaouane, dans le cadre de l’année de la jeunesse. Il rajoute : «  Les secteurs qui doivent être privilégiés dans le domaine de la culture restent l’esprit, la foi, le corps…même le sexe et l’arme avec laquelle on va en guerre doivent être cultivés ! » C’est donc un comportement qui justifie le fait que l’on mérite dignement le titre de représentant de Dieu sur terre.

                     Un Catalyseur de L’Equilibre Social

Le Grand Patron du Mouvement Moustarchidine est loin d’être un marchand de foi, il est un Docteur de la Foi. Il est aussi, à l’image des muftis qui ont su dignement contribuer à l’équilibre social, un homme d’action dont le parcours atypique n’a point laissé indifférent ses contemporains. On retient de lui un apprenant qui a su maitriser sans anicroche l’intégralité des sciences islamiques.

Il incarne un éducateur hors pair qui a su depuis des lustres qu’il faut autre chose qu’un « moralisme traditionnaliste » ou des prêches pour faire évoluer ce pays. Il est passé maitre dans l’art de concrétiser les enseignements d’Al Maktoum. Et cela passe par cette confidence de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy : «  Ce qu’il faut faire, ce n’est pas d’accabler les gens de sermon. Ce qu’il faut faire, c’est de former des cœurs nouveaux que rien ne saurait détruire. »

Cette philosophie est à même de servir de pilier à la construction de cette bâtisse que l’on appelle équilibre social. Et le petit fils de Serigne Babacar Sy (rta) a su apporter sa pierre à l’édifice, et de la façon la plus parfaite qui soit.

 

                                 Les Exigences de La Maturité

Le citoyen est plus qu’un individu dont l’appartenance à sa société est survenue de la façon la plus ubuesque qui soit. La vie est faite pour se battre. Et cela commence par le fait de ne point cautionner les inconvenances dictées par ceux là qui sont partisans d’un déséquilibre social pur et simple, et l’on ne sait pour quelle raison !

 La jeunesse sénégalaise est sur sa dernière ligne de défense, il lui faut regagner sa place d’antan : la communauté intermédiaire, celle qui orientait et servait de référence. Pour cela, Il faut commencer par méditer sur cette philosophie propre au Docteur de la Foi : se soulever et pratiquer l’intifada, non pas par des jets de pierres mais par un retour à la source. Pour cela, il faut privilégier la relation verticale pour que le territoire de la foi redevienne un empire spirituel. « Ah ! Si un jeune pouvait renoncer à sa jeunesse pour se consacrer uniquement aux exigences de sa maturité ! », se lamentait assez souvent Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy. Il est temps que ce vœu se réalise afin qu’il soit fier depuis l’espace intermédiaire dans lequel il se trouve présentement. « Nous disons oui à l’appel de l’honneur », aime à fredonner comme refrain la jeunesse sénégalaise, pour reprendre son hymne. L’honneur commence justement par l’incarnation d’un sens de responsabilité distingué.

  Maam Cheikh    

Évaluer cet élément
(13 Votes)
Lu 3435 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…