C’est l’histoire d’un homme dont les prédispositions intellectuelles sont sans nul doute les plus banales que l’histoire politique du Sénégal n’ait connu. Un énergumène tombé du ciel pour s’improviser « ministre du soleil, de la chaleur et des animaux » de ce pays chez nos frères de la métropole.

 

Un penseur sénégalais rapporte : « Il m’est arrivé un jour de séjourner dans un pays, et d’y croiser un marchand de foi qui s’aventurait à interpréter un livre d’un savant de l’islam qui lui était méconnu. C’est là que j’ai su qu’il n’y a rien de plus dur que le fait de vouloir enseigner aux autres ce qu’on ne maitrise nullement. » Et un célèbre dicton du pays hôte de notre cher ministre de confier : « La médiocrité ambitieuse est un spectacle qui prête à rire. » II faut passer maitre dans l’art de promouvoir les ambigüités de la politique politicienne pour spéculer sur les mots, et ceci dans l’évocation d’une urgence telle une opération séduction pour attirer 3 millions de touristes ! A défaut d’intelligence, l’homme en question opte pour l’inconscience, cette sphère ou les interprétations les plus insignifiantes procurent prestige et mérite. Et il y’a qu’en termes d’horreur médiatique, la France est comme favorite. Il ne suffit pas de se faire recevoir dans les plateaux des chaines de télévision les plus prisées chez eux pour se donner de la valeur. Les pionniers du journalisme du pays de De Gaule ne cessent de se lamenter de l’absence de diversité par l’existence d’une « caste médiatique ».

La communication politique risque d’être un domaine assez encombrant, parce que complexe pour quelqu’un qui ne sait nullement argumenter correctement. Mais il faut dire que le pays de Senghor mérite un discours autre que celui-ci, recourant à  l’usage de termes qui choquent lorsqu’ils viennent d’une autorité censée faire rêver des touristes afin que la destination Sénégal soit prisée : « On a le soleil à 12 heures », « on souhaite renforcer notre offre », « Khalifa Sall, c’est un Monsieur qui… », « Le Maire de Dakar a été épinglé »…que nenni !  C’est qu’un Ministre ne devrait tenir un discours qui en vient aux détails. Même un chef de quartier opterait pour une franchise peinte d’une argumentation claire et concise.      

La réplique de Kémi Séba peint un « analphabétisme politique » inconcevable à l’égard de l’homme. Quoi de plus juste suite à la bourde sur la question liée au Franc Cfa, notamment avec l’évocation des pays membres de l’U.E.M.O.A ? Et l’existence de cette jungle qu’il évoque en faisant référence à ce qui justifie son expulsion ne peut nullement être contredite. Et pour ce qui est de l’affaire Khalifa Sall, elle mérite sans nul doute qu’un intellectuel au vrai sens du terme se prononce là dessus. Il n’y a que des esprits butés qui l’évoquent, citant des « lois folles » et des confusions dans lesquelles s’entrevoit l’ambition d’un usurpateur de pouvoir doublé d’un renégat hors pair !

Pour faire renaitre le tourisme dans ce pays, il faudrait commencer par s’imprégner des valeurs qui font qu’il a su rester jadis une destination favorite de plusieurs voyageurs. Au-delà de l’appui au secteur hôtelier, il y’a quelque chose de vraiment essentiel : c’est une convivialité que le temps et ses vicissitudes n’ont point atteint. Et il faudrait recourir à un ministre tout aussi imprégné de la chose pour parler de cet aspect social tout aussi indispensable.

« Le soleil, la chaleur, les animaux et…la culture ». S’il est vrai que les trois premiers peuvent être faciles d’accès, il n’en demeure pas moins que la dernière n’est point de l’ordre des incohérents d’esprit. Il n’y a que les esprits ouverts qui savent évoquer la culture comme catalyseur de la fameuse opération séduction. Quand on souhaite innover en rajoutant une forme de tourisme dite religieuse, il ne faut point méconnaitre la conception de la chose culturelle dans ce domaine.

La culture est synonyme de savoir, de discipline, d’évolution et de sens de l’organisation. Le savoir n’est point du domaine de cet homme, on le sait de par sa démarche qui frôle une maladresse amplifiée par l’incohérence, et surement pas de gouvernants qui ferment une école d’excellence dans une logique politique.

La discipline, elle, commencerait pour lui par le fait de regretter son geste ayant fait l’objet d’altercations à Grand Yoff en pleine campagne électorale, parce que considéré comme une offense au moment de l’emprisonnement de leur digne fils.

L’évolution, quant à elle, devrait avoir pour pierre angulaire la nomination d’hommes aptes à valoriser ce que les sénégalais appelaient jadis « l’image de marque de Senghor », devenue aujourd’hui celle de toute une patrie. Il ne s’agissait pas pour le peuple sénégalais de promouvoir complaisamment l’autorité de l’enfant de Joal, mas plutôt de montrer que l’incarnation de la posture d’homme de culture ailleurs peut soigner la notoriété de ce pays.

Enfin en matière d’organisation, la priorité reste le fait d’associer ses idées à une cohérence et une maitrise du verbe inouïes, si idée il y’a ! Le problème peut quand même être résolu. Il suffira pour le ministre du tourisme, puisque c’est de lui qu’il s’agit, de commencer par reconnaitre cet échec, parce que n’étant nullement à l’aise dans ce poste, et de cesser de vilipender des victimes de l’injustice à l’image de Khalifa Sall. L’incompétence absolue sous toutes ses formes est à comprendre. A moins que notre cher Mame Mbaye Niang, puisque c’est de lui qu’il s’agit, n’ait été inspiré par les premiers vers de notre hymne national. Tant que l’on pincera les koras et frappera les balafons,-que le lion rouge rugira-« les animaux », que « le soleil » brillera sur nos terreurs et notre espoir-« la chaleur »...il continuera à faire des bourdes pardi !

 

Maam Cheikh                                                                                                          

 

 

 

 

 

 

Évaluer cet élément
(6 Votes)
Lu 847 fois

Contact

SENPRESSE Site d'information générales
Adresse contact : This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
Service Commercial : 77 459 42 33
 
 

Site Web

http://linguaspirit-international.com/
http://www.piccmi.com/
http://www.asfiyahi.org/
http://mourchidtv.sn/

 

Top
We use cookies to improve our website. By continuing to use this website, you are giving consent to cookies being used. More details…